Une réussite sur toute la ligne…

Par superadmin

Un centre Bionest plein à craquer (4047 spectateurs), une légende du hockey comme capitaine honoraire, les meilleurs joueurs de hockey junior au Québec et une foule survoltée. Cette victoire des Canadiens (8 à 3), diffusée à l’échelle nationale sur les ondes du réseau de télévision Sportsnet, ouvrira sans doute la porte à de prestigieux évènements sportifs à Shawinigan au cours des prochaines années. Les dirigeants de la Ligue Canadienne de Hockey n’ont eu qu’à constater le brio de l’organisation des Cataractes qui ont accueilli de mains de maître la Super Série Subway.

«On peut dire que c’est mission accomplie sur toute la ligne. Martin Mondou nous avait mis une grande pression lors du point de presse, affirmant que cela nous servirait de test pour la Coupe Memorial 2012. Au terme de cette soirée, je pense qu’on peut commencer à y penser. Nous avons mis le paquet sur l’accueil et les cérémonies. Michel Bordeleau, de Shawinigan, a présenté les joueurs en russe, tandis que Nancy Groleau, de Grand-Mère, a chanté leur hymne national. Nous n’avons eu que de bons commentaires de la part des dirigeants de la LCH qui ont trouvé notre amphithéâtre très beau», souriait Éric Piché, président du comité organisateur. Les Cataractes convoqueront d’ailleurs la presse demain après-midi. Parions un petit 2$ en papier que Martin Mondou fera un récapitulatif de la Super Série Subway et confirmera du même souffle la candidature de Shawinigan à la prochaine Coupe Mémorial.

Trop fort pour l’armée rouge

Équipe LHJMQ a complètement dominé l’équipe russe, convertissant quatre de leurs huit attaques massives. Luke Adam (deux buts et deux passes) a été nommé joueur par excellence du match. Jacob Lagacé (quatre points), Nicolas Deschamps (trois points), Marc-Olivier Vachon, Gabriel Bourque, Philippe Paradis et Charles-Olivier Roussel, avec deux points chacun ont disputé un très fort match. Le gardien Igor Bobkov a fait face à une mitraille de 43 lancers. Ses vis-à-vis, Maxime Clermont et Louis Domingue se sont partagé le travail, repoussant chacun 13 tirs. «Je suis bien heureux de mes deux matchs face aux Russes. Je voulais prouver à hockey Canada ce que je suis capable de faire. Je pense avoir gagné des points, la balle est maintenant dans leur camp. J’ai fait ce que j’ai pu, le reste leur appartient», notait Roussel qui a sonné les cloches du meilleur attaquant des visiteurs, Kirill Petrov.

Bournival se blesse et revient

Michaël Bournival est celui qui a reçu la plus belle ovation lors de la présentation des joueurs. Le #78 a été adulé chez lui, devant ses parents, amis, nombreux dépisteurs de la Ligue nationale et d’Équipe Canada junior. Cette belle histoire a toutefois bien failli tourner au cauchemar. Il n’y avait même pas deux minutes d’écouler à la partie que le porte-couleurs des Cataractes devait quitter la rencontre. 1:49 après la mise en jeu initiale, Bournival entre en contact à l’entrée de sa zone avec un adversaire. Le joueur des Cats demeure agenouillé sur la patinoire, retournant au vestiaire avec l’aide de deux coéquipiers. La foule du Centre Bionest a poussé quelques murmures d’inquiétude. On peut affirmer sans se tromper que son entraîneur Éric Veilleux en a fait tout autant. L’ailier gauche est toutefois revenu au jeu six minutes plus tard, recevant un autre accueil chaleureux.

«Ils nous ont surpris en début de match, ils étaient nettement plus physiques que lundi. Ils ont probablement fait du vidéo parce qu’ils se sont ajustés à notre style de jeu. Nous sommes entrés en contact genou contre genou. J’ai quitté la patinoire momentanément, le temps d’évaluer la blessure. Finalement, la force est revenue rapidement et j’ai pu compléter le match sans aucun problème», notait-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires