Une victoire assombrie par un accident

Par superadmin

Victime d’un tout-droit en début de course, Marc-Antoine Camirand a vu le sort s’acharner sur lui encore une fois après une bonne qualification où il avait enregistré la pôle. Pendant ce temps, Kerry Micks en profitait pour se faufiler en première place, une position qu’il a échangée avec Louis-Philippe Dumoulin quelques tours plus tard, laissant le Trifluvien filer allègrement vers la victoire, dans une course qui s’est terminée sur un spectaculaire accident impliquant Xavier Coupal dont la voiture a fait plusieurs tonneaux au dernier tour.

On a eu droit à une course Nascar Canadian Tire ponctuée de 23 tours sous les drapeaux jaunes, éléments venus compliquer les espoirs de remontée de Camirand, relégué au 29e rang après son erreur en début d’épreuve. Il a terminé en 20e place, après l’accident avec Xavier Coupal au 50e tour. Aux dernières nouvelles, Coupal se portait bien.

«Coupal devrait s’en tirer avec des blessures mineures, fort heureusement. On pourrait même s’attendre à ce qu’il reçoive son congé d’hôpital ce soir. Il avait une bonne douleur à l’aine due au service de rétention dans la voiture. L’évaluation primaire n’a pas démontré de signes de commotions cérébrales», souligne le chef de l’équipe médical Yanek Pépin Dubois.

Victime lui aussi d’un tout-droit en début de course, Alex Tagliani n’a jamais vraiment été dans le coup dimanche, lui qui a sérieusement endommagé sa voiture après un contact survenu sous la porte Duplessis. Il faut dire que le pilote de Lachenaie a connu des ennuis de freins pendant une bonne partie de la course, des troubles apparus samedi qu’il n’a jamais été en mesure de régler.

Même chose pour Jacques Villeneuve qui s’est maintenu dans les 10 premiers pendant une bonne partie de l’épreuve, mais qui n’a jamais véritablement montré des dents pendant les 50 tours du JuliaWine.com, lui qui a été pénalisé au cinquième tour pour conduite dangereuse après deux tête-à-queue.

«Je ne vois pas de quoi je pourrais être satisfait ce week-end. Je me fais rentrer dedans, je me fais pousser, mais je suis le seul pénalisé. Les règles doivent être les mêmes pour tout le monde», rageait-il.

La belle performance du jour revient à l’autre Dumoulin, Jean-François. Parti huitième, le pilote de la 04 Bellemare a complété la course en quatrième place.

Un autre pilote de la Cité de Laviolette, Luc Lesage, a joué de malchance, lui qui a été impliqué dans une collision à trois voitures au 42e passage, ce qui l’a relégué en fond de grille, 19e.

Pénalisé pour avoir précipité le départ, Andrew Ranger, relégué au 15e rang tôt dans l’épreuve a finalement complété sa journée au boulot en deuxième place.

Après la course, Louis-Philippe Dumoulin ne cachait pas sa joie.

«Si mon père rongeait son frein sur le bord de la piste, moi j’essayais de sauver les miens», lance d’entrée de jeu le vainqueur trifluvien. J’ai tout fait pour sauvegarder la voiture et j’ai tenté de creuser mon avance par la suite. Mes freins, mes pneus et l’essence ont bien été. De l’avant, je réussissais à garder ma voiture en bon état. De finir de cette façon, bon, nous allons le prendre pareil, mais j’aurai été prêt à une relance de la course. C’est malheureux ce qui est arrivé à Xavier et j’espère que tout se passe bien pour lui. Maintenant, nous avons accentué notre avance en tête et on garde le focus sur le championnat», conclut-il.

Avec la collaboration de Jonathan Cossette

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires