Unité de médecine familiale à Shawinigan: encore plus de médecins formés en Mauricie

Par Hugo Lemay

Six étudiants en médecine familiale passeront chaque année de la théorie à la pratique au Centre de santé et de services sociaux de l’Énergie. En effet, le CSSS de l’Énergie procédera le 3 juillet prochain à l’ouverture d’une deuxième Unité de médecine familiale en région. Chaque année, six nouveaux étudiants feront ainsi leur formation clinique de 24 mois chez nous.

Les candidats arrivent à l’UMF pour terminer leur apprentissage de la médecine familiale, après quatre années d’études. Auprès de médecins établis, ces résidents feront l’apprentissage du travail clinique. Ils procéderont à des examens de patients sous supervision. L’équipe de superviseurs sera composée de six médecins travaillant à temps complet et de sept médecins travaillant à temps partiel. Les médecins spécialistes seront aussi impliqués au cours de la formation, pour les volets qui les concernent. «Une UMF extra-hospitalière située en région, en dehors des grands centres universitaires, est un milieu très stimulant pour les résidents», estime Dr Patrick Houle, directeur de l’enseignement médical au CSSS de l’Énergie. «À cause du profil de pratique de nos médecins, ces résidents apprendront plus rapidement à devenir polyvalents et autonomes.»

Selon Dr Houle, l’avènement de l’UMF permettra en outre de retenir plus facilement ces futurs médecins chez nous. «C’est statistiquement prouvé avec les expériences vécues à Rimouski, Amos et Chicoutimi. En deux ans, les résidents ont le temps de s’imprégner de la région et de nouer des relations professionnelles. Environ la moitié des médecins formés restent dans ces régions.» La rétention de ces futurs médecins est d’ailleurs une priorité pour le CSSS de l’Énergie, la moitié seulement des gens du Centre-de-la-Mauricie ayant accès à un médecin de famille. « Avec l’UMF, nous augmentons la visibilité de notre région face aux possibilités de pratique sur le territoire. », ajoute Dr Houle.

Un travail de longue haleine

Mine de rien, voilà cinq ans qu’il se fait de l’enseignement à Shawinigan notamment en médecine familiale, en psychiatrie, en médecine interne, en anesthésie, en oto-rhino-laryngologie, pédiatrie, gériatrie et ophtalmologie. «Comme l’accessibilité aux facultés de médecine a été élargie, il fallait de nouveaux endroits pour compléter la formation des médecins de famille. La qualité de l’enseignement qui s’est fait ici au cours des dernières années a naturellement facilité l’implantation de l’UMF à Shawinigan-Sud», estime Dr Houle.

«La majorité des médecins du CSSS de l’Énergie ont adhéré avec enthousiasme au projet, malgré le contexte actuel de pénurie d’effectifs», poursuit Dr André Jacob, nouveau directeur de l’UMF.

Pour faciliter l’implantation du projet, les médecins pratiquant à la Clinique de médecine familiale de Shawinigan, située sur l’avenue des Cèdres, ont convenu de déménager à l’UMF de Shawinigan le 22 juin prochain. Ils y reprendront leurs activités auprès de leur clientèle régulière à compter du 3 juillet. «Ce sont 3500 dossiers de patients qui vont nous suivre», explique Dr André Jacob. «Ces patients ne perdront pas leur médecin de famille. Nous serons même en mesure d’offrir du sans rendez-vous à leur intention, ce qui n’était plus le cas depuis un an.»

Nouvelle construction

La construction d’une nouvelle aile au Centre de formation et services du CSSS de l’Énergie (l’ancien Centre d’accueil de Shawinigan-Sud) s’achève, à un jet de pierre de l’hôpital du Centre-de-la-Mauricie. C’est là que sera située la nouvelle UMF. C’est le fruit d’un partenariat entre le ministère de la Santé et des services sociaux, le Centre de santé et de services sociaux de l’Énergie et l’Université de Montréal.

L’annexe de 568 mètres carrés est construite au coût de 1,5 million $.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires