Coupure de financement drastique dans les services estivaux à l’ADI-TSA

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Coupure de financement drastique dans les services estivaux à l’ADI-TSA

EMPLOIS. Amputée de cinq postes pour cet été, l’Association pour la déficience intellectuelle et du trouble du spectre de l’autisme Centre-Mauricie/Mékinac (ADI-TSA) interpelle le député de Saint-Maurice – Champlain.

Dans un communiqué diffusé lundi,  l’organisme communautaire accuse François Philippe Champagne de «couper sans pitié dans les services estivaux essentiels aux familles d’enfants ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme.»

L’ADI-TSA a appris le 15 avril dernier que les sommes accordées pour les placements d’Emploi Été Canada 2019 seraient coupées de 20 000$, ce qui ne lui permettrait plus d’embaucher que 3 étudiants au lieu des 8 auxquels elle avait droit les années antérieures.

«Que répondez-vous monsieur Champagne aux familles qui n’auront pas de services cet été dû à vos coupures dans les placements d’Emploi été Canada? Comment se fait-il, monsieur Champagne, que l’ADI-TSA soit un des seuls organismes communautaires à perdre plus de 60% de son financement pour l’été 2019? Les services de l’ADI-TSA sont essentiels pour les parents de votre circonscription, vos coupures sont inadmissibles.», peut-on lire dans le communiqué.

Depuis maintenant 35 ans, l’ADI-TSA offre du soutien et du support aux familles en offrant en autre une gamme de services estivaux qui aident plus de quarante familles par été. L’équipe de l’ADI-TSA Centre-Mauricie / Mékinac dit travailler très fort afin de trouver une solution de dernier recours pour amoindrir l’impact de ces coupures sur les familles.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des