COVID-19: 318 cas en Mauricie/Centre-du-Québec

Stéphane Lévesque
COVID-19: 318 cas en Mauricie/Centre-du-Québec

Le nombre de cas de COVID-19 est passé de 247 à 318 en Mauricie/Centre-du-Québec dans les 24 dernières heures, soit 264 en Mauricie et 54 au Centre-du-Québec.

Pour l’instant, le CHSLD Laflèche à Shawinigan est le seul CHSLD de la région à connaître une éclosion du virus entre ses murs. En ce moment, 37 résidents et 17 membres du personnel ont obtenu un diagnostic de COVID-19.

À l’heure actuelle, cinq personnes sont aux soins intensifs (+1 comparativement au 1er avril) et 12 sont hospitalisées (+1). On ne recense pas de nouveau décès dans la région.

À Trois-Rivières, 117 personnes ont contracté la COVID-19, une hausse de 30 cas depuis hier. On ne recense toujours aucun cas du côté du Haut-Saint-Maurice. En Mauricie, il y a aussi 9 cas dans la Vallée-de-la-Batiscan et 31 cas dans la MRC de Maskinongé, tandis que l’on retrouve 4 cas dans les MRC Bécancour et Nicolet-Yamaska.

Par ailleurs, le CIUSSS régional dénombre 56 membres du personnel affectés par la COVID-19.

Moins de tolérance envers les récalcitrants

Le premier ministre du Québec a monté le ton envers les personnes qui ne respectent pas la distanciation sociale. En rappelant que les rassemblements sont interdits et que les commerces non essentiels doivent être fermés, François Legault a demandé aux policiers d’être moins tolérants envers les récalcitrants.

«C’est de 1000 à 6000$ par personne. C’est tout ce que mérite les gens qui ne respectent pas les consignes. C’est sérieux, il y a des vies en danger. Les mesures d’urgence, ça va sauver des vies. Peut-être celle de votre grand-mère, de votre père ou de votre frère. On ne peut plus accepter que quelques personnes nuisent à nos efforts collectifs», déclare l’homme d’État.

François Legault a par ailleurs précisé que le réseau de la santé était prêt à faire face à la situation en précisant que de nombreux lits étaient disponibles et que les inventaires d’équipements médicaux permettaient de suffire aux besoins pour les sept prochains jours. Confirmant que «ça jouait des coudes» au plan international, le premier ministre a reconnu que le gouvernement du Québec procédait à des achats de matériel médical en argent comptant et qu’il déployait des policiers afin de sécuriser les stocks lors des livraisons.

Il a également indiqué que les travailleurs en contact direct avec les malades allaient bénéficier d’une bonification salariale qui totalise 287 millions de dollars. «Je n’ai jamais vu un groupe mérité autant une augmentation de salaire», a affirmé sans hésitation le premier ministre québécois.

(En collaboration avec Marie-Eve Alarie)

 

Cas par région

01 – Bas-Saint-Laurent 19
02 – Saguenay – Lac-Saint-Jean 32
03 – Capitale-Nationale 270
04 – Mauricie-et-Centre-du-Québec 318
05 – Estrie 404
06 – Montréal 2 642
07 – Outaouais 75
08 – Abitibi-Témiscamingue 47
09 – Côte-Nord 42
10 – Nord-du-Québec 1
11 – Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine 38
12 – Chaudière-Appalaches 133
13 – Laval 411
14 – Lanaudière 305
15 – Laurentides 290
16 – Montérégie 486
17 – Nunavik 2
18 – Terres-Cries-de-la-Baie-James 3
Total 5 518

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des