Creed Jones vole la série pour éliminer les Cataractes

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Creed Jones vole la série pour éliminer les Cataractes
Creed Jones. (Photo : Olivier Croteau LHJMQ)

HOCKEY. Lorsque nous avons demandé aux joueurs et aux entraîneurs de l’Océanic de Rimouski et des Cataractes de Shawinigan quel a été le point tournant de la série entre les deux formations, la première en reconstruction et la seconde dont il s’agissait d’une formalité pour passer en deuxième ronde, tous les intervenants étaient unanimes: c’est le cerbère de 20 ans de l’Océanic Creed Jones qui a été le héros.

La troupe de Serge Beausoleil a créé la surprise de la première ronde dans la LHJMQ en éliminant en cinq rencontres les Cataractes grandement favorisés pour remporter la série.

Ironiquement, les hommes de Ron Choules avaient même reçu un laissez-passer pour la première ronde en terminant deuxièmes de la division, mais c’était avant le changement des règlements de la ligue alors que des cas de Covid sont apparus chez les Remparts de Québec et les Olympiques de Gatineau.

Tout au long de cette série qui s’est rendue à la limite, le gardien Creed Jones a semblé joué dans la tête des attaquants vedettes des Cats. Jones a obtenu deux blanchissages, pour des victoires de 1-0 au premier match et de 2-0 à la rencontre ultime, en plus d’être sensationnel au match #4 lors de la victoire 4-3 des siens. Au premier match, il s’est même permis de narguer les joueurs en deuxième période lors d’une pause en passant devant le banc des locaux.

Le défenseur de 20 ans des Cataractes Marc-Antoine Pépin avait peu de mots après la défaite de vendredi pour mettre fin à sa carrière junior. «C’est sûr que ce n’est pas la fin que j’aurais espérée, c’est dur de trouver les mots présentement. On avait une bonne équipe, on croyait en nous. C’est vraiment difficile en ce moment, je n’ai pas de mots. Ils ont travaillé fort, et ils ont suivi la structure de A à Z, ç’a porté fruit pour eux. De notre côté, de se faire blanchir deux fois en séries c’est inacceptable.»

Le capitaine des Cataractes Mavrik Bourque avait peine également à trouver les mots pour expliquer la défaite de son équipe. «Ils ont été présents à chaque match. Leur goaler a été bon, leur système de jeu aussi. Quand tu te fais blanchir deux matchs sur trois victoires, ça n’aide pas. Le manque d’opportunisme nous a peut-être coûté la série. Il faut apprendre dans la défaite, on est de retour l’année prochaine, il ne faut pas faire les mêmes erreurs. On a été inconstant pendant l’année, et ça nous a fait mal pour les séries. Je pense que mon erreur au quatrième match a été le point tournant de cette série-là. Ma mauvaise passe du revers pour emmener le match à 3-2 a été le point tournant.»

L’entraîneur des Cats Ron Choules a donné le crédit au gardien de l’Océanic. «Le #50 (Creed Jones) de Rimouski a fait la différence au cinquième match. On a mal commencé, ensuite on a poussé comme on voulait pousser, mais Jones a été bon. La blessure à Ponomarev a fait mal, mais on avait d’autres gars pour prendre la relève. Les deux clubs jouent des styles totalement différents. Avec un gardien qui fait les arrêts comme ça, tout peut arriver. Ç’a été le meilleur joueur des deux clubs.»

À la suite d’autres questions de journalistes, Choules a pris le blâme. «Vous voulez que je mette du monde en dessous du bus, personne ne sera en dessous du bus. Si vous voulez mettre le blâme sur quelqu’un, mettez-le sur moi.»

Échangé des Cats à l’Océanic en janvier dernier, l’attaquant Xavier Cormier était-il satisfait de goûter à la victoire contre son ancienne équipe? «Oui et non. C’est sûr que c’est un exploit qu’on vient de faire. On avait fini dans les dernières équipes au classement et on a réussi à battre une des premières alors c’est certain qu’on est content. Ç’a été un effort d’équipe. On a commencé lentement et on a eu de la misère à prendre notre rythme, mais dans les dernières games on a joué du bon hockey. Pour faire un accomplissement comme ça, c’est un ensemble venant de tous les joueurs.»

Avec deux buts lors du dernier match, le défenseur de l’Océanic Jérémie Biakabutuka a parlé de la performance de l’équipe. «Il n’y a pas personne qui peut prendre le crédit seul. Mais Creed Jones avec encore un blanchissage, un deuxième dans la série contre une attaque comme ça, c’est incroyable. Ce gars là ne voulait pas retourner chez lui, et c’est le héros des séries.»

Le pilote de l’Océanic Serge Beausoleil a rendu hommage au travail de ses joueurs, et aussi au gardien Creed Jones. «Les gars sont allés d’un effort collectif surhumain. Creed Jones nous a permis de gagner le match. J’ai un beau sentiment de fierté. On a récolté deux blancs contre une offensive redoutable, alors pour moi Creed Jones a fait la différence dans la série. Des fois quand un gardien décide de se dresser comme ça, ça peut venir fausser les données, et aussi l’implication de nos joueurs a fait la différence.»

Statistiques des gardiens

Creed Jones, Rimouski, 5PJ, 3 V, 2,79 MBA, 0,916 % arrêt, 2 blanchissages

Antoine Coulombe, Shawinigan, 5 PJ, 2 V, 1,82 MBA, 0,930 % arrêt

 

Statistiques des joueurs

Mavrik Bourque, Shawinigan, 5 PJ, 4 B 2 P 6 PTS, -1, 6 Min Pun

Marc-Antoine Pépin, Shawinigan, 5 PJ, 1 B 5 P 6 PTS, +1,

Xavier Cormier, Rimouski, 5 PJ, 0 B 5 P 5 PTS, +2, 2 Min Pun

6 joueurs avec 4 PTS (Biakabutuka, Raska, Ponomarev, Beaudoin, Canonica, Bourgault)

 

Statistiques des équipes

Cataractes: 15 buts marqués, 5/18 AN pour 27,8%, 55 Min Pun

Rimouski: 10 buts marqués, 2/16 AN pour 12,5%, 60 Min Pun

2021/04/30, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
2021/04/30, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires