Chefs de bois: Justine range ses ustensiles

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Chefs de bois: Justine range ses ustensiles
Justine Prud'Homme. (Photo : courtoisie - Chefs de bois)

TÉLÉVISION.  Le parcours de Justine Prud’Homme à Chefs de bois est maintenant terminé et la Shawiniganaise a dû rappeler aux fans de l’émission que si les émotions des participants sont bien réelles, cela reste tout de même un show de télévision…

La chef cuisinière avait amorcé la série en lion alors que sa performance culinaire lui a donné le privilège dès la première émission de mettre un candidat en danger. « Ça a commencé raide et ça n’a pas aidé à me faire aimer des autres participants. Dans cette émission, il y a beaucoup de stratégie, autant dans l’aspect culinaire que dans l’esprit d’équipe », reconnait après coup Justine Prud’Homme.

Mais dès la fin de la seconde émission diffusée sur TVA, alors qu’elle était elle-même mise en danger sans toutefois être éliminée, sa réaction ultra émotive envers les autres candidats l’a définitivement consacré persona non grata auprès de certains cuistots. Son sort était dès lors presque scellé en vue de la 3e émission.

« J’ai vraiment aimé mon expérience, mais le concept est fait pour te sortir de ta zone de confort. Tu vis ensemble dans une

tente prospecteur. Tu dors peu, tu manges mal. Tu es dans un contexte compétitif. Ils veulent vraiment voir tout le monde flancher. On voit tout le monde dans leur point faible et il coule pas mal de larmes », raconte Justine Prud’Homme qui a toutefois été étonnée des commentaires parfois violents dont elle a fait l’objet sur les réseaux sociaux.

« Chefs de bois, c’est la même équipe qui fait Occupation double et Loft Story. Juste avec le montage, ils sont capables de faire lever la tension à son maximum pour garder l’attention des téléspectateurs. La Justine dans l’émission, ce n’est pas moi dans la vie de tous les jours », tenait-elle à préciser quelques jours après la diffusion de ce deuxième épisode qui a fait particulièrement jaser.

Chefs de bois lui a quand même permis de mettre à profit son côté artistique reconnaît-elle. « Oui, je suis chef cuisinière, mais la cuisine a  toujours été pour moi une façon d’exprimer mon côté artistique », souligne Justine Prud’Homme qui travaille justement sur un concept de série télévisée totalement en dehors de l’univers des couteaux et des fourchettes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires