Un peu d’amour pour le quartier Saint-Marc

Patrick Vaillancourt pvaillancourt@icimedias.ca

Un peu d’amour pour le quartier Saint-Marc
Les artistes Roxanne Lacoursière et Myriam Fauteux devant la murale "Soeur". (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

SHAWINIGAN.  Les artistes Myriam Fauteux et Roxanne Lacoursière se sont impliquées dans le projet de médiation culturelle de Culture Shawinigan qui impliquait également des organismes communautaires afin de donner de nouvelles couleurs au quartier Saint-Marc de Shawinigan en réant une nouvelle murale intitulée « Sœur » qui se trouve à l’angle de l’avenue Champlain et de la rue Dufresne.

Ce sont les organismes communautaires le TRàSH, la Maison Eurêka, la Maison citoyenne des familles de Shawinigan et le Centre Roland-Bertrand qui ont aussi participé au projet.

Les artistes ont d’abord rencontré les membres et intervenants des différents organismes communautaires en offrant des ateliers de remue-méninges et d’exercices de création au Centre des arts de Shawinigan. C’est ainsi que ces derniers ont pu contribuer à l’élaboration de la toute nouvelle murale.

En collaborant à trouver une idée commune, les participants ont exprimé l’importance de la coexistence entre l’industriel et la nature dans leur ville. C’est ainsi que l’idée de cette cohabitation s’est manifestée à travers deux soeurs géantes. 

Ce sont une soixantaine de personnes qui ont contribué à la réalisation de la murale.

Ce projet collectif avait comme objectif de démocratiser la culture auprès des participants en les accompagnant dans l’apprentissage de techniques artistiques créant ainsi un projet qui leur est propre. En contribuant à ces actions, ils ont pu développer leur sens critique, s’ouvrir sur de nouvelles formes d’art et développer un sentiment d’appartenance envers leur quartier. 

« Je reçois une grosse vague d’amour. C’est fait avec les gens pour les gens. Chaque jour, je reçois de gros remerciements de la part des passants », exprime l’artiste Myriam Fauteux.

Grâce à la présence des artistes sur place, plusieurs passants ont manifesté leur curiosité face à l’art urbain et aux autres projets déjà établis par Culture Shawinigan.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires