Une nuit sous les ponts de Paris : une première qui fait salle comble

Une nuit sous les ponts de Paris : une première qui fait salle comble
Revue musicale Une nuit sous les ponts de Paris (Photo : courtoisie)

CULTURE. Plus de 800 personnes ont assisté le 2 août à la première représentation du spectacle Une nuit sous les ponts de Paris, de retour cet été à l’amphithéâtre Québecor de la Cité de l’énergie.

Les réactions étaient au rendez-vous tout au long de la soirée: la foule a animé l’amphithéâtre en chantant et en tapant des mains, ce qui a donné le ton à une série de représentations qui s’est amorcée.

Avec une vingtaine d’artistes sur scène, chanteurs, musiciens et danseurs, cette revue musicale vous fait voyager dans les univers de Sardou, Bécaud, Fugain, Lama, Aznavour, Mireille Mathieu, Nana Mouskouri, Johnny Halliday, Claude François, Enrico Matias, Jacques Brel, Dalida, et plus encore. La distribution compte également la virtuose violoniste Marjorie Bourque, qui offre une reprise de La vie en rose, d’Edith Piaf.

Ceux qui avaient déjà assisté à la revue musicale l’été dernier ont pu noter quelques changements, notamment de nouveaux artistes sur scène, une mise en scène et des décors renouvelés ainsi que des projections encore plus grandioses. Quant à lui, le répertoire n’a connu que des changements mineurs.

La revue musicale Une nuit sous les ponts de Paris est présentée jusqu’au 20 août. Les billets sont en vente à la billetterie de la Cité de l’énergie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Bernard
Bernard
10 jours

À 86$ par billet, j’aimerais bien savoir combien de spectateurs ont payé. Donner des billets, une vieille stratégie longuement utilisée à la Cité de l’Energie.