Curling masculin: étape par étape pour l’équipe du Québec

Curling masculin: étape par étape pour l’équipe du Québec

Sur la photo de gauche à droite: Daniel Bedard – entraîneur, Alek Bedard - capitaine (Skip), Louis Quevillon -3e, Émile Asselin - 2e, et Bradley Lequin - premier (Lead).

Crédit photo : (Photo gracieuseté)

CURLING. Contrairement à l’équipe féminine du Québec qui vise un podium, l’équipe masculine du Québec provenant du Club de curling de Lacolle est plus prudente concernant les objectifs. L’Hebdo a discuté avec l’entraîneur Daniel Bédard.

Le skip Alek Bédard est le fils de l’entraîneur. Les autres membres sont Louis Quévillon (3e), Émile Asselin (2e) et Bradley Lequin (lead).

M. Bédard entraîne les gars depuis leur jeune âge alors qu’ils avaient 7-8 ans. C’est alors qu’ils avaient 11-12 ans que l’équipe a commencé à participer à des tournois. « On s’est toujours fixé des objectifs atteignables, commente l’entraîneur Bédard. Pour les championnats canadiens, notre premier objectif est de se classer dans les quatre premières équipes de notre groupe, ce qui nous permettrait de participer à la ronde finale. Ensuite, ça sera une autre étape. »

L’entraîneur croit que son équipe pourra profiter d’être la formation locale. « Pour l’expérience que les gars vont vivre, ça sera un avantage d’avoir l’attention de notre côté. »

M. Bédard explique que les équipes à ce niveau sont fortes techniquement, et le tournoi se jouera avec la stratégie et la force mentale. Quelle sera la stratégie de la formation du Québec? « Il faudra préconiser une stratégie plus agressive, mais c’est certain qu’il y a des risques rattachés à ça. Pour battre les champions de chaque province, il faudra de ne pas changer notre jeu, mais de ne pas avoir peur d’être un peu plus agressif. Les gars ont une belle chimie ensemble. »

La formule du tournoi

Il faut savoir que les 14 formations sont réparties en deux groupes. Chaque équipe joue un match contre chaque formation de son groupe lors de la phase préliminaire.

Puis, les quatre premières équipes de chaque groupe se classent pour la phase finale et la route vers le podium.

Cliquez ici sur le lien pour accéder au site web de l’événement.

La section masculine de cette année est chargée: le champion en titre, Tyler Tardi de la Colombie-Britannique, le médaillé d’argent de 2017 de l’Ontario,  Matthew Hall, Tanner Horgan du Nord de l’Ontario à sa cinquième participation consécutive, après avoir remporté l’argent en 2016 et le bronze l’an dernier, JT Ryan, du Manitoba, classé quatrième en 2017, Karsten Sturmay de l’Alberta à sa troisième présence et Matthew Manuel de la Nouvelle-Écosse à sa quatrième participation à l’événement.

Tardi va tenter de devenir le skip vainqueur deux fois de suite depuis Braden Calvert du Manitoba en 2014-15. L’Albertain Charley Thomas en 2006-07, John Morris de l’Ontario en 1998-99, Bayne Secord de la Saskatchewan en 1954-55 et Gary Thode en 1951-52 sont les seuls autres skips à avoir accompli cet exploit.

Poster un Commentaire

avatar