De Temps Antan propose tout un party trad

De Temps Antan propose tout un party trad

Le groupe De Temps Antan est formé de Pierre-Luc Dupuis, originaire de Louiseville, David Boulanger et Éric Beaudry.

Crédit photo : gracieuseté Patricia Gagnon

MUSIQUE. De Temps Antan vient tout juste de lancer son quatrième album intitulé Consolez-vous. Ce nouvel album marque un tournant pour le groupe qui a vu André Brunet, l’un des membres fondateurs, quitter la formation pour joindre Le Vent du Nord. Cela a également entraîné l’arrivée de David Boulanger (violon et voix).

«Quand André nous a annoncé qu’il quittait le groupe, on avait déjà entamé le travail de recherche et de création pour l’album. On a pris une bonne partie de ce travail et on l’a mis à la poubelle pour repartir à zéro et, de ce fait, marquer ce changement», raconte le Louisevillois d’origine Pierre-Luc Dupuis.

De Temps Antan avait déjà le souhait d’apporter des changements au son distinctif du groupe. Dans cet album, le trio explore davantage d’effets sonores qui comporteront leur lot de défis au moment de les adapter pour la scène.

«On travaille beaucoup sur la mise en scène, car différents effets demandent notamment l’utilisation de pédaliers. On amène un nouveau concept sur scène. Il n’y a pas de trame musicale en parallèle: c’est 100% nous sur scène», ajoute Éric Beaudry, (voix, bouzouki, guitare).

Consolez-vous se veut l’espoir dans un monde d’incertitudes et l’envie de croire que ça ne peut qu’aller mieux.

«Durant la création de l’album, c’était les élections présidentielles aux États-Unis. Et l’actualité ces temps-ci nous donne plusieurs raisons de vouloir se consoler! Ça a donné le ton de l’album. Ça se veut aussi un clin d’œil au départ d’André [Brunet] et à l’arrivée de David. C’est un nouveau départ. On a joué avec ce clash entre le titre de l’album et la musique trad et festive qui l’accompagne», explique Pierre-Luc Dupuis.

«C’est un album chantant, poursuit Éric Beaudry. Il y a de la voix sur près de 90% des pièces. N’oublions pas que la voix est un instrument à part entière. Ça amène également un côté organique et une certaine proximité.»

Le trio a tenu à assurer la réalisation de ce quatrième album. Les trois membres se sont toutefois entourés de plusieurs collaborateurs, dont Éloi Painchaud et André Marchand.

Quand le slam devient trad

Une des pièces qui fait beaucoup jaser ces temps-ci, c’est Quand le jupon dépasse, un slam trad interprété par l’actrice Debbie Lynch White, qui incarnera La Bolduc au grand écran.

Ce slam dénonce les propos misogynes que l’on peut entendre dans des chansons du répertoire traditionnel.

«C’est un clin d’œil aux vieux clichés de la femme au foyer qui ne fait que le ménage et la cuisine que l’on retrouve dans des chansons traditionnelles. Ça m’a fait réaliser la place de la femme dans les années 30 et l’évolution depuis ce temps, même s’il reste encore pas mal de chemin à faire», mentionne Pierre-Luc Dupuis.

En spectacle le 26 décembre

Ça va swinguer au Gambrinus de Trois-Rivières le 26 décembre à 21h, tandis que la formation De Temps Antan s’emparera de la scène. Tous les détails au http://detempsantan.qc.ca.

Poster un Commentaire

avatar