Des bracelets à l’effigie du Ruban Rose

Photo de Sandra Lacroix
Par Sandra Lacroix
Des bracelets à l’effigie du Ruban Rose
(Photo : courtoisie)

Forcé d’accepter que ses principales activités de financement doivent être reportées à 2021, le centre du sein Le Ruban Rose s’est retroussé les manches dans les derniers mois pour poursuivre sa mission première: soutenir et accompagner les personnes touchées de près ou de loin par un cancer du sein.

La directrice générale, Isabelle Giroux, explique que le centre bénéficie d’une subvention, ce qui lui a permis de continuer d’offrir ses services essentiels. «On est le seul organisme en santé cancer qui est accrédité par le CIUSSS-MCQ», précise-t-elle.

On sait que le Ruban Rose a été fondé en 1998. Il est le seul organisme présent entre Québec et Montréal et vient en aide à des femmes de partout en Mauricie et ses environs. Il rejoint sa clientèle notamment grâce aux infirmières pivot dans les hôpitaux de La Tuque, Trois-Rivières et même Québec, qui réfèrent les personnes dès qu’elles reçoivent un diagnostic de cancer du sein. À l’hôpital du Centre-de-la-Mauricie, dans le secteur Shawinigan-Sud, une intervenante du Ruban Rose est toujours sur place dans un local près de la radiologie, où elle peut recevoir les femmes au moment de passer leur mammographie, les apaiser quand elles apprennent une mauvaise nouvelle et leur expliquer les services offerts pour les accompagner tout au long de leur processus.

Aussi, une fois par mois, le centre présente des conférences, données par une travailleuse sociale, abordant différents sujets. Cette activité a été mise sur la glace pendant quelques mois, mais a pu reprendre en septembre de façon ponctuelle, à raison de quelques personnes seulement dans la salle.

Renouveler ses activités de financement

Chaque année, le centre du sein est très actif en termes d’activités de financement: randonnée de moto, calendrier du cancer du sein, paniers-cadeaux, etc. Cette année, la pandémie déjoué les plans et forcé l’équipe à trouver d’autres moyens de financement.

Une initiative est née l’an dernier d’une créatrice de bijoux de la région, Marie-Josée Mompain, qui avait décidé de remettre 5$ pour chaque vente de bracelet de sa création. Cette initiative a été reconduite cette année. Cette fois, les bracelets sont fabriqués en deux versions, à l’effigie du Ruban Rose. Pour chaque bracelet vendu, un don de 5$ est remis au centre du sein.

Il est possible de se procurer son bracelet directement au centre du sein Le Ruban Rose, à 819-536-3078, rubanrose@bellnet.ca, au Facebook/rubanrosemauricie ou http://www.rubanrosemauricie.org/. Visitez aussi la page Facebook de l’artiste (Facebook/Ma-J Bijoux).

Une année difficile

Il faut dire que le centre du sein a traversé plusieurs tempêtes dans les derniers mois. En plus des activités annulées par la pandémie de la Covid-19, d’une équipe qui a dû être réduite à une seule personne, le centre a récemment perdu une collègue précieuse, Line Bourque, directrice générale depuis 12 ans. Encore ébranlée, Isabelle Giroux, qui assurait l’intérim, a bien l’intention de suivre les traces de sa prédécesseure en poursuivant la mission qu’elle accomplissait depuis 2008.

Par ailleurs, le centre du sein Le Ruban Rose se dotera au cours des prochains mois d’un nouveau site web.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires