Des poutres d’acier bien de chez nous

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Des poutres d’acier bien de chez nous
Les poutres d’acier fabriquées par TecFab permettront de soutenir le pont Marc-Trudel. (Photo : Courtoisie)

Fondée en 1997 par Michel Savard, TecFab International avait au début 15 employés à son bord. L’entreprise a su décrocher des contrats importants si bien qu’elle détient maintenant une soixantaine d’employés. TecFab a notamment participé à la construction de Ground Zero, du Yankee’s stadium, du Eagle stadium, du Falcon stadium, et plus récemment dans sa propre cour avec les poutres d’acier du pont Marc-Trudel.

C’est en 2000 que l’actuel directeur général de TecFab, Nicolas Massicotte s’est joint à l’équipe.

«On a fait une percée au niveau des ponts et des infrastructures québécoises et canadiennes depuis trois ans. On est maintenant l’un des gros joueurs dans la fabrication de poutres pour des ponts. Notre usine se spéciale dans les pièces mécano-soudées, soit des bases de bâtiments, on intervient dans les stades, les gratte-ciels avec des pièces compliquées qui sortent du standard des normes», explique M. Massicotte.

«On est maintenant l’un des gros joueurs dans la fabrication de poutres pour des ponts»

– Nicolas Massicotte

En plus d’avoir décroché le contrat pour les poutres du pont Marc-Trudel ici à Shawinigan, TecFab a participé à la construction de sept ponts sur le boulevard Henri IV à Québec en lien avec un gros développement. Également au Manitoba avec la réalisation de trois ponts au cours de l’année.

C’est l’entrepreneur général Grandmont et fils qui a décroché le contrat global du ministère des Transports (MTQ) pour la reconstruction du pont Marc-Trudel. Puis, l’entrepreneur général réalise la séquence des différents travaux avec différents appels d’offres pour des sous-traitants, comme TecFab. «Mon client c’est Grandmont et fils, indique le directeur général. Ce qui est intéressant avec le pont Trudel c’est sa géométrie qui est différente avec la présence d’un biseau. Il y avait un défi d’ingénierie avec sa fabrication et de l’installation. Ce n’est pas le plus gros pont, ce n’est pas le plus petit, c’est un pont relativement standard dans le marché dans lequel on intervient. C’était un projet très intéressant pour nous et quand on a des projets à proximité, on se force pour décrocher le contrat. La distance n’est pas vraiment un enjeu. On a déjà livré au Nunavut!»

Avec la législation des États-Unis sur les infrastructures, TecFab peut seulement intervenir sur des chantiers privés au pays de l’oncle Sam. «On est plus actifs au niveau des bâtiments aux États-Unis que des ponts, ajoute M. Massicotte. On était présent il y a deux ans pour le nouveau stade des Falcons d’Atlanta dans la NFL. On a travaillé sur le toit rétractable. On a conçu le contour du toit du stade du nouveau Yankee’s stadium sur lequel on voit tous les drapeaux, une structure architecturale. C’était une signature de l’architecte de l’époque du vieux Yankee’s stadium que George Steinbrenner voulait conserver pour le nouveau stade. La problématique des grands chantiers américains qui sont dans les grandes villes comme le projet des tours du World Trade Center à New York, c’est la livraison dans un temps précis. Il n’y a pas de cour d’entreposage pour les pièces. Il existe un système de planification des transports. Notre réputation a été faite dans cette optique de juste temps, par exemple la pièce arrive par camion et elle est prête à être montée.»

Partager cet article

3
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Mike ShawiLoups-Félix Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Mike Shawi
Invité
Mike Shawi

le gouvernement ne connaissait-il pas cet entreprise québécoise…
au lieu de faire fabriquer ces poutres du Pont Champlain par des étrangers?…

bravo…

Loups-Félix
Invité
Loups-Félix

Marmen a TROIS-RIVIERES a travaillé sur une partie des poutres pour votre information. Informez vous avant de parler au travers de votre chapeau.

Mike Shawi
Invité
Mike Shawi

ce n’était pas nécessaire de m’insulter…

…juste me renseigner aurait été plus simple…et « intelligent »…

bonne journée…