Des résultats positifs pour le projet-pilote d’éclairage intelligent

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Des résultats positifs pour le projet-pilote d’éclairage intelligent
Luminaire DEL de type Cobra. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

ÉCONOMIE. En mai 2016, la Ville de Shawinigan devenait le banc d’essai pour l’éclairage intelligent de lumières DEL, en partenariat avec Énergère et Hydro-Québec. Les 6141 luminaires ont été changés en totalité vers la fin de l’année 2017. L’étude d’Énergère au cours de ces deux années a permis de constater que le projet permet à la Ville de réaliser des économies annuelles d’environ 370 000$ par année comparativement à l’ancien réseau.

Dans son plus récent rapport d’étude sur le projet de système d’éclairage intelligent à Shawinigan, Énergère constate qu’en abaissant l’éclairage à 60 %, comme elle le fait présentement, la Ville réalise une économie de consommation énergétique quotidienne de 1,99 MW/h pour ses 6141 luminaires à DEL.

Le système permet à la Ville de réaliser une gestion à distance de l’intensité de la lumière pour chacun des luminaires, ainsi que des fonctionnalités de télémétrie comme la détection d’anomalie.

«Nous avons réalisé ce projet de 3 M$ en obtenant une subvention directe d’Hydro-Québec de 370 000 $ pour l’achat de lumières à DEL. De plus, nous avons obtenu, depuis 2018, une diminution annuelle de notre facture d’électricité et d’entretien de plus de 300 000 $», rappelle le maire Michel Angers. «Et cette étude, que vient de compléter Énergère, nous permettra d’obtenir des économies supplémentaires de plus de 70 000 $ sur notre facture d’électricité grâce à la technologie intelligente que nous avons mise en place.»

«L’étude est concluante sur la consommation d’énergie, ajoute François St-Onge, directeur général adjoint et responsable des communications à la Ville. À partir de cette démonstration, on va s’assoir avec Hydro-Québec pour demander un changement sur notre tarification. Présentement, toutes les municipalités sont facturées par Hydro-Québec sur le nombre de luminaires sur une base forfaitaire. Ce n’est pas une facture à la consommation. La différence c’est qu’on pourra être facturé à l’énergie consommée.»

L’intensité d’éclairage de base à Shawinigan est actuellement ajustée à 60 % pour 95 % des luminaires à DEL parce que, généralement, l’intensité à 100 % est jugée trop puissante et inconfortable par les citoyens. L’utilisation d’un système de contrôle représente donc une économie locale de base de 40 %. Les principaux paramètres à prendre en considération dans l’instauration d’un scénario d’abaissement (dimming) sont la classification des routes, le type de quartier et la densité de piétons qui font l’objet de l’éclairage. Et cet éclairage est nécessaire à deux intervalles de temps : le soir/matin et la nuit.

Lors de la conférence annonçant le projet en mai 2016, les autorités avaient estimé les économies liées au projet de l’ordre de 481 000$, ce qui permettait de rembourser l’investissement net de 3,3 M$ en sept ans. Avec les chiffres révélés dans l’étude, il est plutôt question d’économies de 370 000$, alors on peut estimer que le montant sera comblé en moins de 10 ans.

Comment Shawinigan a pu obtenir le projet-pilote en 2016? «Ce sont des employés de la Ville qui ont vu la présentation d’Énergère lors d’un colloque qui ont établi un premier contact en étant les premiers à lever la main. On a réussi à obtenir le projet et les subventions liées au projet avec l’initiative du maire et des équipes à l’interne», complète M. St-Onge.

L’étude a permis également de constater que ces résultats pouvaient être potentiellement généralisés à l’échelle d’une majorité de villes et municipalités de la province.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Martial Lavallee
Martial Lavallee
5 mois

Me semble qu’en hiver avec la neige on pourrait faire des tests et baisser encore de 10 à 20% car je trouve que c’est encore trop éclairé !!