Des tréteaux comme œuvres d’art

Par superadmin

Maurice Bergeron, un sculpteur de Saint-Narcisse, propose 11 expositions dans le cadre de la 11e édition des Journées de la culture. Dans chacune de ces expositions, les tréteaux (ou chevalets) sont à l’honneur!

«Tout tourne autour des tréteaux. C’est quelque chose qui est devenu anonyme, qui passe inaperçu… Je modifie donc au moins un tréteau pour chacune des expositions. Les gens sont confrontés à quelque chose qui les entoure, mais qu’ils n’ont pas remarqué», explique l’artiste.

Un tréteau en forme de ciseau pour un salon de coiffure, un jeu de tréteaux de type plus familial à l’Agora Desjardins de Saint-Narcisse, un autre agrémenté de végétaux… les chevalets auront un look tout à fait différent. «Il y a aussi une exposition à Shawinigan. C’est la plus grosse. Il va y avoir d’autres sculptures que les tréteaux. Par exemple, il va avoir une porte transformée en brouette. Sans rien ajouter ni enlever, la porte devient une brouette. Il va aussi y avoir une exposition de photos avec tous les tréteaux des 11 expositions», ajoute M. Bergeron. Dans le cadre des Journées de la culture qui se tiendront du 28 au 30 septembre, les œuvres de Maurice Bergeron seront exposées à l’Agora Desjardins, à la Maison Dupont, à l’épicerie Inter-Marché, à la bibliothèque municipale, au Salon de coiffure La Barbière, face au parc de la Solidarité et aux Serres Daniel Veillette, tous à Saint-Narcisse. À Trois-Rivières, d’autres œuvres seront exposées à l’Association des handicapés adultes (rue Ste-Julie) et au Centre de formation communautaire de la Mauricie (secteur Cap). L’exposition de Shawinigan aura lieu quant à elle à l’église St-Pierre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires