Détection d’un mauvais alignement

Détection d’un mauvais alignement

À l’épicerie, nous avons tous déjà eu un panier qui bifurquait seul vers la gauche ou vers la droite, ou encore qui était plutôt difficile à conduire, tant il fallait contrecarrer cette tendance à dévier. La même problématique peut survenir lors de la conduite de son véhicule automobile. Il s’agit alors d’un problème d’alignement des roues qu’il ne faut pas prendre à la légère.

Comment déceler ce problème

Un mauvais parallélisme des pneus peut être causé par un simple impact, par exemple un nid-de-poule impossible à éviter, et le mal est fait. Certes, l’état des routes représente le principal facteur causant un mauvais alignement. L’âge du véhicule peut aussi être en cause, de même qu’une mauvaise réparation effectuée, un châssis endommagé ou une carrosserie ayant subi un impact. Il est normal qu’un véhicule ayant roulé des centaines de kilomètres présente un léger désalignement des pneus. Voilà pourquoi il est important de faire vérifier le parallélisme de la direction fréquemment lorsque le véhicule vieillit.

Certains symptômes seront évidents, comme la voiture qui dévie d’un seul côté même à basse vitesse ou l’axe du volant qui n’est pas en parallèle avec l’horizon lorsque le conducteur roule en ligne droit. L’usure prématurée ou inégale de la bande de roulement des pneus est aussi un indice facilement observable. Si le conducteur remarque que le véhicule est plus difficile à manœuvrer qu’avant, une géométrie des pneus inadéquate est peut-être en cause.

Si l’une des situations nommées précédemment s’applique, il est important de consulter un expert en mécanique sans trop attendre. D’autres composantes de la direction, de la suspension et des freins pourraient aussi s’user de façon hâtive.

Agir rapidement

Bien qu’on puisse penser qu’un mauvais alignement n’engendrera aucune conséquence grave, la réalité en est toute autre. Un alignement adéquat des roues d’un véhicule routier permet de se déplacer sécuritairement et en douceur. Lorsque les pneus ne sont pas correctement alignés, le véhicule peut être difficile à contrôler, surtout lors de conditions routières difficiles.

Ne pas régler un problème de géométrie des roues peut aussi engendrer une surconsommation d’essence, le véhicule devant travailler davantage en raison du frottement anormal requis pour avancer. Négliger l’alignement de son véhicule peut entraîner des frais supplémentaires au niveau de la réparation des autres composantes reliées à la direction, ce qui aurait été évité par une visite beaucoup moins dispendieuse pour un alignement ainsi qu’une vérification régulière à ce niveau.

De façon générale, les fabricants recommandent de vérifier l’alignement des roues une fois par année. Étant donné que les automobilistes québécois doivent procéder au changement des pneus deux fois par année, soit au printemps et à l’automne, vérifier l’alignement à ces occasions représente une excellente pratique.

Un travail d’expert

Les spécialistes en mécanique garantissent que la géométrie des pneus sera effectuée selon les règles de l’art. Avant de procéder au réalignement, ils prendront le temps d’analyser les composantes du système de direction ainsi que les freins et la suspension, qui pourraient être également usés ou mal ajustés en raison des vibrations causées par le mauvais alignement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires