Deux contrevenants sortent du placard

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Deux contrevenants sortent du placard
Travaux secteur Lac-à-la-Tortue. (Photo : l'Hebdo Patrick Vaillancourt)

LAC-À-LA-TORTUE. La Ville de Shawinigan a laissé une chance pendant une semaine afin que des citoyens du secteur Lac-à-la-Tortue qui s’étaient connecté illégalement au réseau de la Ville qui n’est pas encore en fonction admettent leur tort. Deux propriétaires l’ont signifié à la Ville, et les autres devront assumer l’amende.

Les citoyens avaient jusqu’au 18 juillet dernier pour indiquer à la Ville qu’ils s’étaient branchés illégalement au réseau d’égout afin de ne pas recevoir d’amende.

«Depuis vendredi, les gens devront payer l’amende s’ils sont branchés illégalement. Nous avons les moyens pour savoir si les gens sont branchés illégalement. Oui, il y en a plus que deux, confirme le directeur des communications à la Ville de Shawinigan, François St-Onge. Peut-être qu’il y a des gens qui se sont débranchés sans nous le dire aussi.»

Les fautifs recevront un constat d’infraction dont le dossier devra être entendu par un juge de la Cour municipale s’il est contesté. L’amende peut varier entre 300 et 1000$.

«Il y avait des branchements illégaux sur le réseau, mais aussi la Ville avait donné la permission aux gens d’effectuer un branchement initial sans avoir l’obligation d’effectuer une demande de permis à cause du contexte du chantier. Certains de ces branchements initiaux ont été mal effectués et du sable s’est retrouvé dans le réseau. Nous demandons maintenant aux gens de nous appeler. Un permis sera délivré et un inspecteur municipal se rendra sur les lieux», ajoute M. St-Onge.

La suite des travaux

L’asphaltage est commencé sur différentes artères du secteur. «On nous dit que l’asphaltage pourrait être terminé à la fin du mois d’août, possiblement pour le retour en classe. Pour la mise en fonction du réseau, ce ne sera pas avant l’automne puisque plusieurs tests doivent être réalisés auparavant», informe le directeur des communications.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des