Deux spécialistes du parc national de la Mauricie en Australie

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Deux spécialistes du parc national de la Mauricie en Australie
Michel Theriault (gauche) et Kent Baylis en Australie sur le site des incendies à Ovens, dans l'état de Victoria. Les deux travaillent pour la division nationale de gestion des feux de Parcs Canada à partir du parc national de la Mauricie à St-Mathieu. (Photo : courtoisie Parcs Canada)

FEUX. Deux membres de Parcs Canada, basés à Saint-Mathieu-du-Parc, combattent présentement les incendies qui sévissent en Australie. 

Michel Thériault et Kent Baylis œuvrent au sein de la division nationale de gestion des feux dont le quartier général est situé en Mauricie. Au total, Parcs Canada a délégué huit membres de son personnel pour combattre les feux australiens.

Les deux Mauriciens œuvrent à Ovens, petit village de l’état de Victoria situé dans le sud-est du pays. «Nous avons été intégrés à une équipe locale», raconte au bout du fil Michel Thériault qui compte près de 30 ans d’expérience dans la gestion des feux dans les parcs nationaux canadiens.

Comme spécialiste de la planification, il doit faire un plan quotidien qui servira d’ordre du jour pour le personnel chargé des opérations. «La collaboration est très impressionnante, témoigne-t-il. Il y a des gens du service des forêts, du service des parcs, des pompiers, des policiers, du service de santé car les incendies sont quelquefois dans des zones habitées. Tous ces gens travaillent ensemble au centre de commandement.»

Une des premières surprises de Michel Thériault a concerné la flore australienne. «C’est quasiment juste des feuillus ici, mais contrairement au Canada où les érables agissent comme coupe-feu lors d’un incendie de forêt, tout brûle ici.»

Le village de Ovens est situé dans le Sud Est de l’Australie.

Ce spécialiste de la planification des feux dirigés estime déjà que cette expérience unique lui servira lorsqu’il sera de retour au pays. «C’est enrichissant de voir de la manière dont ils fonctionnent. Je suis sûr qu’on va revenir avec des idées, des choses qu’on pourra appliquer chez nous.»

Michel Thériault et son collègue reviendront dans leurs terres le 15 février prochain. Au total, ils auront été à l’extérieur du Canada durant 35 jours. «Il y a des contraintes familiales évidemment. Tu es loin des tiens, mais c’était une occasion qui ne se représentera pas. Les Australiens sont déjà venus nous aider quand nous étions débordés. C’était une occasion de contribuer à mon tour», souligne celui qui est impressionné par l’accueil des gens de la place.

«Nous sommes allés chercher un café l’autre jour et une dame a vu que nous venions du Canada à cause de nos uniformes. Elle nous  donné son numéro de téléphone en nous invitant à aller partager un repas avec sa famille. C’est vraiment agréable», termine-t-il.

Spécialistes de Parcs Canada en Australie

  • Superviseur de machinerie lourde
  • Gestionnaire de la section de la planification
  • Gestionnaire de la section de la logistique
  • Gestionnaire de la section des opérations
  • Responsable de l’unité de la situation
  • Superviseur du groupe de support aérien
  • Chargé de camp/base

Au total, 8 personnes de Parcs Canada ont participé aux déploiements australiens. Deux sont déjà de retour; un a quitté le 30 décembre; et cinq autres le 16 janvier.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des