Deux spectaculaires remontées des Cataractes, mais en vain

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Deux spectaculaires remontées des Cataractes, mais en vain
Mathieu Bellemare était devant la cage des Cataractes ce soir. (Photo Archives)

LHJMQ. Le Phoenix de Sherbrooke était de passage au Centre Gervais Auto de Shawinigan. En déficit 3 à 0 en troisième période, les Cataractes ont explosé avec 3 buts en moins de 2 minutes. Yaroslav Alexeyev a redonné les devants 4 à 3 au Phoenix avec moins de deux minutes à jouer. Anthony Imbeault a envoyé tout le monde en prolongation dans les dernières secondes du match. Marek Zachar est ensuite venu régler le débat lors de la période de prolongation.

Les moitiés de période se sont avérées coûteuses pour les locaux. Luke Green a d’abord ouvert la marque à la mi-chemin du premier engagement.

Le vétéran Mathieu Olivier l’a imité avec 22 buts de la saison, cette fois-ci en milieu de deuxième période. Green obtenait son deuxième point de la rencontre sur le jeu. Mathieu Bellemare n’avait rien à se reprocher, lui qui totalisait 17 arrêts après 40 minutes de jeu.

La formation shawiniganaise a été incapable de capitaliser sur quatre situations d’avantage numérique.

Les espoirs de remontée auraient pu être rapidement anéantis au troisième tiers. Samuel Poulin a marqué dès la deuxième minute jeu, triplant par le fait même l’avance du Phoenix.

Remontée incroyable

Mais les Cats ont explosé avec 3 buts sans riposte en l’espace d’une minute et 59 secondes.

Vasily Glotov (26e), Alex Plamondon (7e) et Anthony Imbeault (5e) ont tour à tour battu Cregan pour créer l’égalité 3 à 3 et soulever les 2975 spectateurs réunis au Centre Gervais Auto.

Benjamin Tardif croyait bien avoir battu Bellemare en fin de match alors que ce dernier a regardé derrière lui. Cependant, la rondelle était bel et bien immobilisée sous son poids.

Yaroslav Alexeyev est venu jeter une douche d’eau froide aux Cats alors qu’il s’est amené à toute vitesse vers le filet de Bellemare pour le déjouer avec moins de deux minutes à écouler. Sherbooke reprenait les devants 4 à 3.

Anthony Imbeault est venu jouer les héros avec 27 secondes à écouler alors que les Shawiniganais avaient retiré leur gardien.

Marek Zachar est venu battre Bellemare en surtemps pour procurer la victoire à Sherbrooke.

«En déficit 3 à 0, on peut dire que c’est un point de plus. C’est simple, c’est un groupe qui fait preuve d’un caractère exceptionnel. C’est le côté positif de la chose encore ce soir. (…) Ç’a aurait été le fun de marquer un but (en avantage numérique). Il faut trouver le moyen d’être plus régulier sur le power-play. Nous n’avons eu une seule bonne chance de marquer en avantage», a commenté l’entraîneur-chef des Cats Daniel Renaud.

«On regarde encore les Foreurs du coin de l’œil. C’est une vérité car c’est une course, alors on n’a pas le choix. Il faut se concentrer sur nous autres. Il reste 13 matchs à jouer et je suis certain que nous allons gagner notre part de match d’ici la fin de saison.»

Le gardien des Cats s’est retrouvé avec la troisième étoile, tandis qu’Imbeault se méritait la première étoile.

«Dans notre situation, c’est un point de gagner. Avec une belle remontée comme celle-là, ça aurait été le fun de gagner ce soir. C’est là qu’on voit qu’on n’abandonne jamais et qu’on veut faire les séries éliminatoires», a pour sa part témoigné Mathieu Bellemare.

Course aux séries

Les Foreurs de Val-d’Or recevaient quant à eux la visite des Sea Dogs de Saint John. En avance 2 à 0 en fin de rencontre, ils ont concédé deux buts tardifs aux Sea Dogs.

Les Foreurs l’ont emporté 3 à 2 en surtemps, améliorant donc leur avance à 5 points sur Shawinigan au 16e et dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires.

Prochain match

Les Cataractes seront de retour au boulot ce samedi, dès 16h. Le Drakkar de Baie-Comeau sera le visiteur.

  • Photo – Archive – Jonathan Cossette
  • Propos recueillis sur Twitter – Cataractes de Shawinigan
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des