Direction Coupe du monde pour Mathieu St-Pierre

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Direction Coupe du monde pour Mathieu St-Pierre
Mathieu St-Pierre (Photo : courtoisie)

SPORT NAUTIQUE. Le Shawiniganais Mathieu St-Pierre tentera d’obtenir sa qualification pour les jeux paralympiques du 12 au 16 mai prochain à Szeged en Hongrie lors de la présentation de la Coupe du monde dans sa catégorie: l’outrigger sur 200 mètres.

Mathieu St-Pierre a obtenu sa place pour la Coupe du monde lors de sa participation à la compétition paralympique canadienne du 11 au 14 mars dernier à Burnaby en Colombie-Britannique. Sur 200 mètres, il a réalisé un temps de 56,968 secondes pour se classer pour la Coupe du monde.

Le Shawiniganais indique qu’il n’y a pas beaucoup de participants dans sa catégorie au Canada, si bien qu’il devait atteindre le standard pour demeurer dans l’équipe canadienne, soit en deçà de 58 secondes.

«J’ai fait un de mes meilleurs temps! En plus, l’eau était très froide, et les temps sont plus lents dans ces conditions. Avec tout ce que j’ai vécu au cours des derniers mois, j’étais très content», commente Mathieu St-Pierre.

L’athlète confie avoir eu des problèmes de plaies à la hanche en 2020. «Depuis l’été passé, une infirmière vient tous les jours à la maison pour me faire des pansements. Et en décembre, j’ai eu une greffe de peau. Alors je n’ai pas pu aller sur l’eau avec l’équipe canadienne depuis novembre dernier. J’ai été hospitalisé pendant un mois suite à l’opération. J’ai fait un aller-retour pour participer à la compétition, puis je devais revenir pour continuer de me faire traiter.»

Sans l’aide de la communauté des sports nautiques, Mathieu n’aurait sûrement pas pu se qualifier pour la Coupe du monde. «J’ai été chanceux! On a dû adapter un nouveau siège à la dernière minute parce que j’avais deux pouces de plus de hanche après l’opération et le siège était rendu trop petit! Mathieu Gélinas de Vis Mauricie a une machine 3D. Il a scanné mes fesses et mes hanches, et il m’a fabriqué un siège en 2-3 semaines à un bon prix.»

Mathieu indique que mouler un siège peut coûter 7000$, et celui conçu pour lui était à 1500$. «Patrick Lynch a fait une campagne de financement avec des amis pour me payer ça. Ça m’a sauvé! La communauté est toujours là quand on a besoin, c’est vraiment le fun!»

Dans la catégorie du Shawiniganais, six pays sont déjà qualifiés pour les jeux paralympiques du 24 août au 5 septembre à Tokyo, et lors de la Coupe du monde en Hongrie, les quatre meilleurs pays s’ajouteront à la liste pour les jeux. Plus d’une vingtaine de participants pourraient être sur l’eau pour se qualifier pour les jeux.

Au total une dizaine de pays participeront aux paralympiques.

«Je crois en mes chances, même si j’ai manqué beaucoup à cause de mes blessures. J’ai quand même 10 ans d’expérience dans un canot, et j’apprends beaucoup avec l’équipe canadienne. Ça reste le fun aussi de côtoyer des athlètes comme Laurence Vincent-Lapointe et Dominik Crête. On apprend des meilleurs!»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Robert villemure
Robert villemure
13 jours

Félicitations Mathieu et on est avec toi pour la coupe du monde.