Dominique Anglade annonce sa candidature à la chefferie à Shawinigan

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Dominique Anglade annonce sa candidature à la chefferie à Shawinigan
Dominique Anglade était entourée de plusieurs collègues en guise d’appui pour son annonce. (Photo : l'Hebdo Patrick Vaillancourt)

POLITIQUE. Curieusement, la députée de Saint-Henri-Sainte-Anne Dominique Anglade n’a pas choisi son comté pour annoncer sa candidature à la chefferie du Parti libéral du Québec (PLQ), mais Shawinigan. Cette décision rejoint son objectif de lancer une tournée de consultation à travers toutes les régions du Québec.

Pour cette annonce à l’usine d’Elmec du secteur Grand-Mère, Mme Anglade était accompagnée de plusieurs collègues députés à l’Assemblée nationale et d’anciens députés en guise d’appui: Hélène David, Kathleen Weil, Monique Sauvé, David Birnbaum, Carlos J. Leitao, Saul Polo, Frantz Benjamin, Pierre Giguère, Jean Boucher et Henri-François Gautrin.

Lors de sa tournée de consultation jusqu’à l’automne prochain, Mme Anglade rencontrera les militants du PLQ de partout en province afin d’échanger et de prendre le pouls de comment ils souhaitent que le PLQ soit rebâti. Une plateforme de consultation sera aussi mise de l’avant sur le Web.

Des militants libéraux d’un peu partout au Québec se sont déplacés à Shawinigan pour entendre l’annonce de la députée. «Le 1er octobre dernier, les Québécois nous ont envoyé un message clair, ils avaient une soif de changement . Le message a été reçu. C’est maintenant à nous Libéraux, de démontrer notre détermination à rassembler l’ensemble des Québécois autour des valeurs qui nous habitent et d’être capable de rebrancher le parti avec tout le Québec. J’ai l’intention de jouer un rôle actif dans la reconstruction du parti. (…) Nous aurons un travail qu’on peut qualifier de colossal à faire au cours des prochains mois. Soit celui de remettre notre parti sur les rails. (…) J’ai l’intention de contribuer à la reconstitution du PLQ membre par membre, assemblée de cuisine par assemblée de cuisine, proposition par proposition.»

Mais pourquoi faire cette annonce à Shawinigan et non dans sa circonscription et faut-il voir une symbolique de tenir la conférence à l’entreprise Elmec qui conçoit des bornes de recharge pour voitures électriques? «Ce n’est pas un hasard si je fais cette annonce à Shawinigan. Shawinigan représente une région qui a su se renouveler et qui a su se réinventer. Une région où on parle de tourisme avec la Cité de l’énergie, le Parc national de la Mauricie. (…) Oui vous pouvez voir une symbolique de tenir la conférence chez Elmec. Shawinigan a su être créative dans différents domaines et c’est à l’image de ce qu’on veut voir dans toutes les régions. Pour moi c’était évident qu’on allait faire cette annonce en région. On parle de faire une tournée des régions du Québec et d’aller à la rencontre des gens. C’est clairement un message qu’on envoie. Les gens de ma circonscription me connaissent et ils savent quel genre de personne je suis.»

La course à la chefferie du PLQ commencera officiellement à l’automne, et tous les candidats devront être connus au mois deux mois avant d’annoncer le prochain chef en mai 2020.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des