Le Drakkar ne fait qu’une bouchée des Cataractes

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Le Drakkar ne fait qu’une bouchée des Cataractes

LHJMQ. Le temps presse pour les Cataractes de Shawinigan et le Drakkar de Baie-Comeau s’avérait une proie accessible en ce samedi après-midi. En déficit 5 à 1 après 20 minutes de jeu, les Cats n’ont jamais été dans le coup dans cette victoire de 7 à 2 du Drakkar.

Les Cataractes ont amorcé le match du bon pied. Antoine Demers a repéré Alex Plamondon dans l’enclave, mais son puissant tir a touché le poteau à la droite du gardien partant, Francis Leclerc.

Les locaux ont tout de même été les premiers à s’inscrire au pointage. Samuel Blier a soutiré le disque au gardien Leclerc derrière son filet. Il a contourné le but et faufilé le disque sous le #35 du Drakkar, tout juste revenu devant son filet. La rondelle s’est arrêtée devant la ligne rouge, mais Jérémy Martin l’a poussé au fond du filet.

Shawn Element a ensuite créé l’égalité quelques instants plus tard. Il a contourné le filet de Mathieu Bellemare avant de revenir devant pour le battre à l’aide d’un tir du revers au ras la glace.

Christopher Benoit s’est vu octroyer un lancer de pénalité avec un peu plus de 5 minutes à jouer. Il s’est amené lentement vers le gardien des Cats avant de le battre avec un bon tir vif entre les jambières.

Des airs de «déjà vu» à Shawinigan car Nathan Légaré et Gabriel Fortier se sont amenés à deux contre un quelques secondes plus tard. Fortier n’allait pas manquer pareille occasion pour doubler l’avance des visiteurs, 3 à 1.

Le Drakkar a ensuite bénéficié d’une supériorité numérique pour se donner 3 buts d’avance après 17 minutes et 10 secondes de jeu. C’est le défenseur Bradley Lalonde qui a trouvé le fond du filet sur la séquence. Gabriel Fortier, Ivan Chekhovich et Lalonde obtenaient leur deuxième point ce soir, tout comme Benoit.

Comble de malheur, le Drakkar est parvenu à inscrire un 5e but avec 1 seconde à faire. Oublié seul dans la zone payante, Édouard Saint-Laurent a battu Bellemare avec un bon lancer du revers dans la partie supérieure.

Baie-Comeau menait 5 à 1 après 20 minutes de jeu.

Changement de garde

Lucas Fitzpatrick s’est amené devant le filet des Shawiniganais au début du deuxième engagement.

Alors qu’on se dirigeait vers une période sans histoire, Lalonde (16:12) a inscrit son deuxième but de la rencontre avec un puissant tir du haut du cercle de mise en jeu.

Son coéquipier Luke Kirwan l’imitait quelques secondes plus tard, portant le pointage à 7 à 1 en faveur des visiteurs.

Un peu de réjouissance au troisième tiers alors qu’Alex Imbeault a trouvé le fond du filet lors d’une supériorité numérique.

«Je suis content des deux premières périodes, mais pas de la troisième. Il faut continuer le pied sur l’accélérateur. Nous avons joué le score et je veux la pédale au plancher pendant tout le match», a témoigné le pilote du Drakkar, Martin Bernard.

Et à propos de l’arrivée de son nouveau gardien? «Francis (Leclerc) apporte du calme et de la stabilité dans l’équipe. C’est un cadeau tombé du ciel pour nous. Ces gars-là ont des impacts avec les jeunes.»

Et du côté des Cats?

«Les chances de marquer sont de 21 à 19 pour nous. Les lancers? 32-31 pour nous. Les mises au jeu? 58% de notre côté. C’est une soirée dure à expliquer. Il y a des gars qui ont continué de travailler fort. Personne ne peut rien reprocher à Samuel Blier, ni à Jérémy Martin, ni à Gabriel Denis, au risque d’en oublier», a lancé Daniel Renaud, entraîneur-chef des Cats.

«Je prends l’entièreté du blâme ce soir. Mon équipe n’était pas prête et c’est mon job de faire en sorte que cette équipe arrive bien préparée. Certains ont pris de mauvaises pénalités et certains ont perdu beaucoup de batailles. Alors il y a des gars qui ont moins joué en deuxième, et d’autres qui ont moins joué en troisième.»

Pas moins de 3328 spectateurs étaient présents ce soir. Shawinigan a amorcé sa journée à 5 points des Foreurs de Val-d’Or, détenteurs du 16e et dernier rang donnant accès à la grande danse du printemps. Ceux-ci ont rendez-vous avec les Islanders de Charlottetown dès 19h.

Prochains matchs

Les Cats disputeront leurs deux prochains affrontements sur les patinoires adverses. Ils rendront visite aux Saguenéens de Chicoutimi le 20 février, et au Drakkar à Baie-Comeau le lendemain.

Le prochain match à domicile aura lieu le 23 février face à l’Armada de Blainville-Boisbriand.

De plus…

  • Vincent Senez, toujours incommodé par une blessure, Max-Antoine Mélançon et le défenseur Renat Dadadzhanov n’étaient pas de la formation ce soir.

 

  • Le Drakkar présente deux visages connus en Mauricie, soit le Trifluvien Xavier Bouchard et l’ancien Estacades de Trois-Rivières (Midget AAA), Shawn Element.

 

 

  • Photo (s) – Jonathan Cossette – Hebdo du Saint-Maurice
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des