Du changement pour certaines écoles de Shawinigan

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Du changement pour certaines écoles de Shawinigan
École Félix-Leclerc (Photo : (Photo l'Hebdo Patrick Vaillancourt))

ÉDUCATION. La Commission scolaire de l’Énergie (CSÉ) a annoncé par voie de communiqué vendredi qu’elle a pris des orientations différentes pour certaines écoles de Shawinigan.

La CSÉ en est venue à cette conclusion suite à l’inscription des élèves par leurs parents.

Au secteur Grand-Mère, le nombre important d’inscriptions vient confirmer la vocation de l’école Saint-Paul qui continuera d’accueillir une bonne partie des élèves du préscolaire du secteur Grand-Mère (pour les secteurs d’appartenance des écoles Antoine-Hallé, Laflèche).

Pour le secteur de Shawinigan-Sud, le faible nombre d’inscriptions reçues amène la Commission scolaire à revoir la vocation de l’école des Explorateurs qui dispensait uniquement les services de préscolaire 5 ans.

Selon leur secteur d’appartenance, les élèves du préscolaire pourront fréquenter une ou des écoles situées dans le secteur Shawinigan-Sud (écoles de la Source, des Bâtisseurs).

Le bâtiment qui accueillait l’école des Explorateurs est appelé à accueillir les élèves de l’école à vocation musicale Félix-Leclerc qui connaît une expansion importante.

«On avait à se questionner pour les écoles de Shawinigan-Sud et Grand-Mère, explique Denis Lemaire, directeur général de la CSÉ. On a demandé aux parents de choisir leur école. Dans deux cas, on avait des écoles qui étaient strictement pour le pré-scolaire. Pour Grand-Mère, on avait 50 inscriptions pour l’école St-Paul, 5 pour l’école Laflèche, et 9 pour l’école Antoine-Hallé. Dans ce cas, c’était clair que la vocation de l’école St-Paul devait rester. Pour Shawinigan-Sud, on a eu 28 inscriptions pour l’école des Explorateurs, 24 pour l’école des Bâtisseurs et 17 à l’école de la Source. Pour qu’une école de ce niveau soit viable, ça prend 4-5 groupes, et à 28 inscriptions, on n’avait que deux groupes pour l’école des Explorateurs. C’est pourquoi nous sommes venus à la conclusion d’intégrer les 28 élèves dans les deux autres écoles. Avec deux nouveaux groupes pour l’école Félix-Leclerc, il manquait d’espace. C’est pourquoi il était logique de prendre la décision pour l’école des Explorateurs qui est dans le même bâtiment que l’école Félix-Leclerc.»

Le conseil des commissaires et la direction de la Commission scolaire de l’Énergie amorceront sous peu le processus de consultation publique prévu dans le cadre de modifications de services éducatifs dispensés dans ces écoles.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des