En avez-vous assez de tous ces camions et VUS ?

En avez-vous assez de tous ces camions et VUS ?

La descente aux enfers semble vouloir se poursuivent indéfiniment pour les ventes de berlines et de familiales tant aux États-Unis qu’au Canada. Chaque mois les ventes baissent, les constructeurs annoncent en série l’élimination de plusieurs voitures faute de trouver des acheteurs. Nous en sommes à nous demander si l’effondrement des ventes de berlines se terminera jamais vraiment. Il n’y a pas si longtemps, un tel changement de consommateur vis-à-vis des berlines – et, par extension, des petites voitures – aurait déclenché la sonnette d’alarme en raison des effets néfastes sur la très grande consommation de carburant et la volatilité accrue des marchés. Pourtant, il n’y a pas de panique, à chaque semaine son nouveau camion. Le resserrement des normes d’économie de carburant des entreprises au fil des ans a permis d’éliminer la plupart des pénalités de consommation de carburant qu’un consommateur pourrait encourir dans le choix d’une camionnette ou d’un véhicule utilitaire par rapport à une berline ou à un petit véhicule. Malgré tous ses défauts, la norme CAFE (Corporate Average Fuel Economy) a réussi à motiver les constructeurs automobiles à améliorer l’efficacité énergétique de leurs véhicules, ce qui leur a permis de faire preuve de la créativité et de l’espace nécessaires pour répondre aux nouvelles tendances du marché et à la demande des consommateurs. Les normes plus strictes ont forcé les constructeurs à être plus performants, à trouver des solutions dans des plus petites motorisations. Et ce n’est pas terminé, car à partir de 2025, les cotes de carburant des voitures et des camions légers ne devront pas dépasser 4,3 litres aux 100 kilomètres. Actuellement, les normes en vigueur tournent autour de 6,6 litres aux 100 kilomètres. L’Europe de son côté veut réduire substantiellement les émissions de CO2. Avec ces nouvelles normes, les gaz à effet de serre des voitures seront ainsi diminués de moitié d’ici 2025. Ce n’est donc pas par hasard que l’on voit émerger une grande quantité de véhicules hybrides, hybrides branchables et électrique. Certes, tout système de réglementation doit faire l’objet d’un examen périodique. D’ailleurs, l’administration américaine et ses dirigeants climato-sceptiques sont à remettre en question les normes sévères en voulant les assouplir, ce qui serait une grave erreur. Les gains des dernières années pourraient s’effondrer d’un coup. Souhaitons seulement que cette folie des camions va passer et que nous retrouverons des berlines et des familiales sur nos routes.

Poster un Commentaire

avatar