Évacuation et importante victoire des Cataractes au Centre Gervais Auto

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Évacuation et importante victoire des Cataractes au Centre Gervais Auto

Match d’une importance capitale ce soir au Centre Gervais Auto alors que les Sea Dogs de Saint John rendaient visite aux Cataractes de Shawinigan. Les Cats n’avaient qu’un seul point d’avance devant les visiteurs au 16e et dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires. En avance 4 à 0 après 13 minutes, les Sea Dogs ont répliqué avec 4 buts, mais les Cats l’ont emporté 5 à 4 en tirs de barrage grâce à Xavier Bourgault.

Les Cats étaient assurés de croiser un ancien comparse devant le filet, car Mikhail Denisov et Zachary Bouthillier ont récemment évolué dans la Ville de l’Électricité. C’est Bouthillier qui obtenait le départ devant le vétéran Justin Blanchette.

La formation shawiniganaise n’a pas su imposer son rythme dès le départ, de sorte que Blanchette a dû se signaler à deux reprises.

Les Cats ont ensuite ouvert à la marque à la 5e minute de jeu alors que Xavier Bourgault a rejoint Jérémy Martin à la gauche du gardien. Martin a aussitôt remis le disque vers Bourgault qui battait Bouthillier en plein déplacement. Quelques instants plus tard, c’était au tour de Jan Drozg d’être laissé seul dans l’enclave, sans couverture. Son tir vif dans la partie supérieure n’a laissé aucune chance au #33.

On se transporte à 9:36 alors que les Cats envahissent le territoire ennemi. Mavrik Bourque repère Valentin Nussbaumer seul devant le gardien et le Suisse le déculotte à l’aide d’une belle feinte, l’envoyant du même coup aux douches (3 buts/ 6 lancers) au profit de Denisov. Shawinigan s’est ensuite vu offrir une supériorité numérique dans les secondes suivantes. Un bel échange a conduit au tir parfait de Senez, ce qui accentuait l’avance des locaux à 4-0. Sur la séquence, Drozg obtenait – déjà –  son 3e point de la rencontre.

Il faut se transporter à la 9e minute du deuxième vingt pour voir les visiteurs trouver le fond du filet. Luke Wilson a amené la rondelle au filet, tandis qu’Aiden MacIntosh a sauté sur le retour pour battre Blanchette et réduire l’écart à trois buts.

Évacuation du Centre Gervais Auto… Et remontée!

Fait plutôt rare au deuxième entracte alors que l’alarme de feu s’est fait entendre. Le Centre Gervais Auto a donc dû être évacué pour une dizaine de minutes avant que les pompiers ne donnent l’accord de réintégrer l’aréna.

De retour sur la patinoire, les Sea Dogs ont de nouveau réduit l’écart avec un peu moins de 10 minutes à faire au match. Robbie Burt a tout fait le travail avant de contourner le filet de Blanchette. Filip Prikryl, bien posté devant, n’allait pas manquer une telle chance. Puis 12 secondes plus tard, Blanchette a cafouillé en tentant de dégager la rondelle par la bande. La séquence s’est poursuivie et Nicholas Deakin-Poot, oublié dans l’enclave, le battait à l’aide d’un bon tir.

Nussbaumer a bien failli trouver le fond du filet avec 5:05 à écouler, mais Denisov a stoppé la rondelle sur la ligne rouge. Les Sea Dogs ont complété leur remontée alors qu’ils avaient retiré leur gardien de but en fin de match. C’est William Poirier qui a créé l’égalité 4 à 4 à 19:11.

En surtemps, les Cats ont bénéficié d’une supériorité numérique, sans toutefois pouvoir concrétiser. Puis avec 36,5 secondes à jouer, Jérémie Poirier s’est vu offrir un lancer de pénalité que Blanchette a repoussé avec sa jambière.

Xavier Bourgault est venu clore le duel en marquant le but vainqueur lors de la séance de fusillade.

«Je dirais qu’on a pris un point ce soir, car notre objectif était la victoire. On aurait voulu gagner en temps réglementaire, mais bon, on a trouvé le moyen d’aller chercher le point supplémentaire. Ce n’est pas le fun, car les gars se sont couchés à 5h30 en revenant de Rimouski. On a fait ce qu’on avait à faire en partant ce soir», a laissé tomber le pilote de Cats, Daniel Renaud.

«On a été opportuniste, car on a joué notre pire performance dans nos six derniers matchs. Justin (Blanchette) a été très bon et on lui a donné le joueur du match à l’interne. Chapeau à lui! Il m’impressionne par son éthique de travail.»

«On n’a jamais abandonné!», a pour sa part commenté Josh Dixon, entraîneur-chef des Sea Dogs. «On a eu trois bonnes chances de marquer en partant et on dominait les lancers. La nervosité nous a rattrapés. Écoutez, nous avions sept joueurs de 16 ans, ce qui est probablement un record de la Ligue?»

«Denisov a été incroyable (en relève), pas de doute là-dessus! Mais Blanchette aussi a fait de gros arrêts en début de match. On compose avec 15 recrues et seulement 4 joueurs qui sont de retour de l’édition 2017-2018. On joue très bien dernièrement et on trouve souvent le moyen d’aller chercher des points.»

La victoire était cruciale pour les Cataractes, car elle permet de reculer les Sea Dogs (17e rang) à 2 points derrière.

Pas moins de 3874 spectateurs ont franchi les portes du Centre Gervais Auto ce soir. Les Cats reprendront du service dès vendredi soir alors que l’Armada de Blainville-Boisbriand sera de passage en Mauricie.

Photos – Jonathan Cossette

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des