Fabiola Toupin chante Noël

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Fabiola Toupin chante Noël

Le FestiVoix de Trois-Rivières présente sa deuxième production musicale du temps des fêtes. Intitulée Dis-moi Noël, la pièce écrite par l’interprète trifluvienne Fabiola Toupin dépeint, tout en poésie, la magie de Noël à travers les yeux des enfants.

Fabiola Toupin aime particulièrement la magie de Noël. Elle se remémore sa mère qui faisait d’impressionnants décors de Noël. Elle a aussi déjà pensé à se lancer dans un projet d’album de Noël, mais le déclin de la vente des albums physiques l’a fait hésiter.

C’est l’an dernier qu’elle a envie d’exprimer sa créativité sur une chanson de Noël.

Elle a rencontré Michel Fournier, qui se spécialise essentiellement dans la musique classique. « Il n’avait pas fait l’expérience de composer une chanson plus pop, mais il a accepté de se prêter à l’exercice », indique Fabiola Toupin.

Elle a alors sorti sa plume, celle qui est toujours à ses côtés bien qu’on la connaisse surtout comme interprète, et les paroles ont commencé à prendre forme.

Le FestiVoix l’a contactée dans les derniers mois pour tâter son intérêt à produire une chanson de Noël, à l’image de ce qui avait été fait avec les Frères Lemay en 2020, mais dans un autre style musical. « Je me suis alors dit: pourquoi ça ne serait pas la mienne cette année. On a retravaillé la pièce, car au départ, elle était plus poétique dans sa forme et il n’y avait pas de refrain. Puis, il a été question d’en faire un projet de médiation culturelle auprès d’enfants âgés de 9 à 11 ans qui ne sont au Québec que depuis environ un an », raconte Fabiola Toupin.

À travers huit ateliers scolaires, les jeunes inscrits en classe de francisation à l’école primaire Sainte-Thérèse ont pu participer à l’élaboration de la chanson de Noël et à la création de dessins qui seront distribués dans un CHSLD de la région. Ces ateliers ont été l’occasion pour les élèves de discuter et d’échanger sur ce qu’évoque cette période de l’année dans leur foyer:  les décorations, le sapin, la saison des festins, les grelots…

« Il y a une joie qui se dégage d’eux! Les enfants n’ont pas de filtre et il y a cette candeur et de côté ludique de l’enfance qui ressort malgré leur bagage de vie plus lourd. Ça nous oblige à être reconnaissant de la vie qu’on a au Québec et à reconnaître qu’on fait partie des privilégiés. Ça ramène tout à l’essentiel, à être ensemble dans la joie », souligne la Trifluvienne.

« Une bonne partie de la chanson est restée la même, mais avec la contribution des enfants, on a ajouté un refrain et on a gardé les images et la candeur des enfants à travers les paroles, explique-t-elle. On ne revisite pas Noël. On reste vraiment dans les traditions, avec des accords qui sonnent Noël. J’aime ce côté traditionnel. »

Sur la chanson Dis-moi Noël, Fabiola Toupin est accompagnée par le pianiste Guillaume Marchand, qui signe également les arrangements, le Quatuor Esca, de même que les Petits Chanteurs de la Maîtrise du Cap.

Ça nous permet aussi de découvrir le talent d’écriture de Fabiola Toupin. Depuis sa rencontre avec Manu Trudel à ses 20 ans, elle a toujours continué d’écrire.

« Le syndrome de l’imposteur était toujours là, mais j’ai aussi été très impliquée pour défendre l’importance des interprètes, confie-t-elle. Il y a une tendance à juger les gens qui sont uniquement interprètes, mais on ne fait pas ça pour un danseur qui danse la chorégraphie d’un autre. J’ai souvent fait face à des préjugés. J’écris de plus en plus. On me demande parfois de collaborer à l’écriture de certaines chansons. Je demeure néanmoins une ardente défenderesse du métier d’interprète. C’est quelque chose d’habiter une chanson et de l’interpréter. Ça va toujours faire partie de moi. »

La chanson Dis-moi Noël est disponible sur toutes les plateformes musicales numériques de l’artiste ainsi que via les médias sociaux du FestiVoix. On peut aussi retrouver vidéoclip fortement inspiré des moments de partage vécus entre l’artiste et les enfants.

Par ailleurs, en janvier, le FestiVoix dévoilera un documentaire signé Dany Janvier sur la démarche de médiation culturelle entre l’artiste et les enfants, l’échange multigénérationnel engendré par le projet et le processus créatif à l’origine de la chanson de Fabiola Toupin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires