Fabriqué à Shawinigan et livré à New York

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Fabriqué à Shawinigan et livré à New York
Bien installé dans sa chaise Adirondak faite de plastique recyclé et fraîchement sortie de l'usine, le Shawiniganais Marc Francoeur caresse de nombreux projets pour le futur de ses deux entreprises: Paverreco et Produits RePlast. (Photo : L'Hebdo / Bernard Lepage)

ENVIRONNEMENT. Des tables à pique-nique et des poubelles faites de plastique recyclé dans Central Park? «On est en train d’en fabriquer 100 unités de chaque pour la Ville de New York», lance Marc Francoeur, président-directeur général de Paverreco et Produits RePlast.

Depuis décembre dernier, les deux entreprises opèrent à partir de Shawinigan, dans le Technoparc, sur la rue Burrill. Paverreco se spécialise dans la fabrication de dalles et pavés fabriqués à partir de sacs de plastique et de bouteilles de verre tandis que Produits RePlast développe une gamme de mobilier urbain (tables, chaises, bancs, poubelles, madriers de patio, etc.) en plastique recyclée à 100%.

Produits RePlast est basée à l’origine à Notre-Dame-du-Bon-Conseil, près de Drummondville. «C’est une entreprise fondée il y a plus de trente ans. C’est là-bas qu’on transforme le plastique polyéthylène et polypropylène (no 2, no 4 et no 5) en planches de différentes couleurs, mais c’est à Shawinigan qu’on le coupe, qu’on le perce et qu’on l’assemble pour le produit final prêt à l’expédition.» Fait intéressant, les retailles sont ensuite retournées à Notre-Dame-du-Bon-Conseil avant d’être transformées en granules et réutilisées pour fabriquer de nouvelles planches.

Installée dans ses nouveaux locaux depuis décembre dernier et comptant une dizaine d’employés, l’entreprise est déjà à l’étroit dans ses 8000 pieds carrés. «On aurait besoin du triple de superficie pour répondre à la demande. On regarde présentement pour en construire une ou bien transformer une bâtisse existante. On est dans l’industrie du recyclage alors, donner une nouvelle vie à un immeuble existant, ça peut être intéressant», soutient Marc Francoeur.

Shawiniganais d’origine, il dit avoir choisi sa ville natale par choix. «Shawinigan est en train de se positionner dans la nouvelle économie et je pense que notre entreprise cadre bien là-dedans», affirme celui qui dit recevoir un très bon support du Service de développement économique de la Ville depuis son arrivée.

Les clients des deux entreprises sont pour le moment majoritairement des municipalités de partout au pays, mais le PDG compte attaquer le marché de la vente au détail en ouvrant bientôt son inventaire à Monsieur et Madame Tout le Monde. «On travaille sur un site transactionnel qui permettra l’achat en ligne. C’est intéressant pour des gens d’avoir une chaise Adirondak, une table à pique-nique ou se faire un patio avec des planches de plastique recyclé qui ne se dégrade pas avec le temps», termine-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires