Faites appel aux jeunes pour vos menus-travaux

Faites appel aux jeunes pour vos menus-travaux

Sur la photo, on aperçoit les entrepreneurs et les coordinateurs de chacune des CIEC: première rangée Amélia Pruneau, Jérémy Désilets, Antoine Michaud, deuxième rangée Dylan Turriff-Bergeron, Noémie Bédard, Marianne Dubé, Tommy Robert, troisième rangée Jérémie Flageol, Camille Laroche, Félix Héroux-Boisvert, Julianna Nguyen, dernière rangée Samuel Mongrain et Anthony Grondin-Gervais.

Crédit photo : (Photo l'Hebdo Patrick Vaillancourt)

ENTREPRENEURIAT. Que ce soit à Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Shawinigan ou Grand-Mère, chacune des Coop d’initiation à l’entrepreneuriat collectif (CIEC), auparavant nommée Coopérative jeunesse de service (CJS), peut travailler pour vous.

La CIEC Ado-O-Boulot de Notre-Dame-du-Mont-Carmel existe depuis 18 ans, et elle a été une des premières à être lancée dans le milieu. Elle a été suivie de SOS Travaux de Shawinigan qui existe depuis 15 ans, puis de Jeune-Aide de Grand-Mère qui a pris vie il y a 14 ans.

Qu’il s’agisse de la toute de pelouse, du désherbage, de la peinture, du gardiennage, du ménage ou autre, les jeunes sont responsable de tous les volets de la coop, en plus des travaux. Sous la supervision de coordonnateurs et des directeurs de chacune des coopératives, les jeunes s’occupent aussi du marketing, des ressources humaines et des finances.

Chaque année, les jeunes de chacune des CIEC réalisent environ 200 contrats au cours de l’été.

«C’est la deuxième année que je m’implique et j’ai voulu être président pour le défi et pour aider les nouveaux», indique Antoine Michaud de la CIEC de Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

«C’est la première année que je suis dans la CIEC et je veux développer mon côté entrepreneurial. J’ai de l’entregent et je suis un gars d’équipe», affirme le président de la CIEC de Shawinigan, Dylan Turriff-Bergeron.

«C’est aussi ma première année et j’ai pris la présidence parce que ça pourra m’aider comme orateur.  Je veux poursuivre mes études en communications», soutien Jérémie Flageol de la CIEC de Grand-Mère.

Le projet des CIEC est possible grâce à l’appui du Fonds étudiant II qui assure notamment le salaire et la formation des coordonnateurs partout au Québec. Le service d’entrepreneuriat coopératif du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité participe, tout comme la Fondation pour l’éducation à la coopération et à la mutualité, ainsi que le Mouvement Desjardins.

Voici les coordonnées pour demander les services des jeunes: Notre-Dame-du-Mont-Carmel au 819 375-9856 poste 220; Shawinigan au 819 539-5233; et Grand-Mère au 819 538-1741.

Poster un Commentaire

avatar