Fana des Fabs Four

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage

L’une des plus importantes collections privées d’objets reliés à l’histoire des Beatles sera exposée en grande première à Saint-Tite, durant toute la période du Festival Western.

Richard Lapointe collectionne tout ce qui se rapporte au groupe britannique depuis cette journée de 1974 où il a acheté 116 albums – des Beatles ou des membres du groupe – d’une seule traite chez un disquaire. «Ils ont encore tous leur emballage d’origine», raconte fièrement le collectionneur.

Sa demeure à Cap-Rouge ressemble à un musée dédié à ceux qu’on surnommait les Fabs Four dans les années 1960. «Je possède 4500 pièces et j’en apporte 135 à Saint-Tite.» Dans la bibliothèque Marielle-Brouillette transformée en salle d’exposition durant le Festival Western, on retrouvera bien sûr des albums rares – dont le fameux Beatles butcher retiré précipitamment des magasins à l’été 1966 en raison de sa pochette controversée montrant les quatre musiciens avec des poupées décapitées -, des guitares, des photographies inédites, des contrats, des vêtements et des produits dérivés comme une montre de la compagnie de disques Apple et des bubble heads originaux.

Plusieurs des pièces de Richard Lapointe appartenaient auparavant à la sœur de Georges Harrison. Grâce à son métier de représentant d’une compagnie pharmaceutique, le collectionneur a pu durant de nombreuses années se promener dans le monde. C’est ainsi qu’il a établi des contacts privilégiés aux États-Unis et en Europe auprès des autres fanas comme lui.

Au cours de ses recherches, il a pu acquérir un jour pour 125$ le mythique 33 tours Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band autographié par Paul, John, Georges et Ringo. «Un album similaire s’est vendu aux enchères récemment pour 75 000$.»

Le résident de Québec évalue à environ 10 millions$ la valeur de sa collection. Les items présentés à Saint-Tite vaudront à eux seuls plus de deux millions$. Il confie avoir ralenti ses acquisitions depuis quelques années et il a même été tenté de vendre sa collection d’un seul bloc.

En l’absence d’acquéreurs, Richard Lapointe a eu l’idée de monter une exposition itinérante comme celle qui sera présentée en première à Saint-Tite. Il ambitionne de grandes choses pour l’avenir comme entre autres de la transporter à Las Vegas où est présenté en permanence le spectacle Love du Cirque du Soleil et inspiré évidemment de l’œuvre des Beatles. L’exposition Bungalow Bill – tirée d’une chanson à consonance country écrite en 1968 par John Lennon – est majoritairement consacrée aux Beatles mais réserve toutefois quelques sections à la musique rock dont une consacrée à Michael Jackson. L’exposition sera présentée du 11 au 20 septembre, de 10h à 22h, à la bibliothèque Marielle-Brouillette (330, rue du Moulin). L’entrée est de 15$ pour les adultes et de 6$ pour les enfants de 2 à 12 ans.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires