Festival country à Gentilly: le défi de Sylvain Mc Murray

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local
Festival country à Gentilly: le défi de Sylvain Mc Murray
(Photo : Stéphane Lévesque)

BÉCANCOUR. C’est son goût pour les défis et son immense amour pour la musique country qui pousse Sylvain Mc Murray à annoncer la création d’un festival qui se tiendra, il le souhaite, à l’été 2022. Ce projet constitue également une façon concrète pour l’entrepreneur derrière le restaurant le Pur Sang de remercier la communauté qui l’a l’accueilli à bras ouverts en février 2019.

Originaire de Shawinigan, grattant la guitare à l’occasion et un des habitués du célèbre Festival western de St-Tite, Sylvain Mc Murray a définitivement le country dans le sang.

«J’ai été élevé là-dedans. Toute la famille en écoutait. Quand j’ai ouvert le Pur Sang, à proximité du Complexe équestre de Bécancour, c’était clair que ça allait être country. J’aime le côté festif et rassembleur de cette musique. C’est pour ça que je veux lancer un festival country à Gentilly», indique Sylvain Mc Murray, qui reconnaît le côté audacieux de lancer l’idée d’un festival en pleine pandémie.

«Je vois grand et je sais qu’un festival, ça ne se prépare pas en trois mois. J’aurais pu n’en parler à personne. Le fait de l’annoncer publiquement, c’est pour moi une façon de me lancer un défi, de m’engager à le faire en 2022. Le Complexe équestre a un beau site, je vais leur en parler. Je voudrais le faire coïncider avec un de leurs événements majeurs. Il y aurait du monde dans la place! Dans ma vision, la scène principale serait au Complexe, mais il y en aurait d’autres ailleurs dans Gentilly. Je veux que tout le monde d’ici en bénéficie. Je veux m’enraciner et dire merci à tout le monde pour le bel accueil», souligne celui qui aime particulièrement Luke Combs, Chris Stapleton et les légendes du style comme Willie Nelson, Merle Haggard, Georges Jones et, son idole de toujours, Garth Brooks.

«Mon objectif ultime, c’est d’amener une grosse tête d’affiche à mon festival. Qui sait?», confie un Sylvain Mc Murray qui donnera également une place de choix à la danse country et aux artistes locaux. «Les artistes de la relève vont trouver leur compte. C’est primordial pour moi. J’ai beaucoup de groupes qui sont venus jouer au Pur Sang Steak House. Ce sont les premiers que je vais appeler, c’est certain. Je suis également en contact avec des profs de danse. On regarde pour tenir des compétitions», dit-il.

Concernant les préparatifs, notons que des comités sont déjà à l’œuvre et qu’un logo est présentement sur la table à dessin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires