François-Philippe Champagne lance sa campagne électorale

François-Philippe Champagne lance sa campagne électorale
(Photo : Photo Michel Scarpino)

Le ministre et député sortant de Saint-Maurice-Champlain, François-Philippe Champagne, a lancé sa campagne électorale.

D’entrée de jeu, il affirme que l’économie, l’environnement et l’emploi seront au centre de ses priorités pour un éventuel prochain mandat.

Le mandat qui se termine a été court. Aussi sa plus grande réalisation aura été l’accès à Internet haute vitesse. «Grâce au partenariat avec le gouvernement du Québec, on s’est entendu chacun pour investir ce qu’il fallait. On a réalisé l’ambitieux projet de connecter l’ensemble des Québécois d’ici septembre 2022», évoque le candidat libéral.

«On est en mode réalisation. Ce n’est même pas un engagement, les contrats sont donnés».

Dans le dossier de la téléphonie cellulaire, il reste à compléter l’électrification de quatre tours un tronçon de 53 km entre Lac-Édouard et Lac-Bouchette, un dossier qui n’est toujours pas réglé à ce jour. «Le gouvernement provincial et la ville sont en discussion là-dessus pour amener ça, mais je pense qu’en amenant l’Internet haute vitesse, on va faciliter ce projet-là», pense M. Champagne.

François-Philippe Champagne mise également sur le récréotourisme pour relancer l’économie régionale. Il souhaite s’attaquer à la pénurie de main-d’œuvre qui existait même avant la pandémie, par la formation de la main-d’œuvre et l’immigration.

Le centre fiscal

Contrairement à ce qu’a affirmé le chef du Bloc québécois, Yves François Blanchet, un rapport d’impôt unique aurait des impacts négatifs sur le centre fiscal de Shawinigan, pense François-Philippe Champagne : «Il est bien malvenu pour le député de Beloeil-Chambly de venir faire la leçon aux gens de Shawinigan».

«C’est un grand moteur économique pour la région, avec près de 2000 emplois permanents et 400 emplois à Services Canada. De prétendre que le rapport d’impôt unique n’aurait pas d’impact sur ces travailleurs, je dis que ça manquait d’honnêteté».

Le nouvel édifice, qui coûtera 136M$, sera plus moderne et plus vert, prévoit M. Champagne.

Il souhaite favoriser tous les projets permettant de se positionner dans une économie verte.

«On a amené Taiga Motors dans notre coin, je rêve qu’on devienne cette grande région, du récréotouristique à l’électrique».

D’ailleurs, en matière d’environnement, François-Philippe Champagne n’a pas manqué de souligner qu’il a diminué le nombre de ses panneaux électoraux.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Guy
Guy
16 jours

Très beau parcours, malheureusement pas dans la bonne formation politique avec un chef trop Égocentrique sur son image !