Gilbert Leroux vise l’investiture néo démocrate

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

POLITIQUE. TC Media a appris que le latuquois d’origine, Gilbert Leroux entend se porter candidat à l’investiture du Nouveau parti démocratique, dans le comté de Champlain.

Retraité des Forces armées canadiennes, après une carrière de 34 ans, le Major Leroux est diplômé de l’Université du Québec à Hull en sciences sociales. Membre de l’Institut agréé des Transports de l’Amérique du Nord, M. Leroux a déjà goûté à la politique en tant que maire d’Uplands en Ontario et conseiller municipal de St-Marc-sur-Richelieu. Il avait débuté sa carrière militaire en 1961.

S’il remporte l’investiture néo démocrate, un de ses enjeux électoraux sera de faire avancer la cause des autochtones. «Ce qui m’a vraiment décidé, c’est ce qui s’est passé à la Commission des autochtones (Commission de vérité et de réconciliation). Moi j’appelle ça l’apartheid du Canada. Quand on dit qu’ils les prenaient à l’âge de 6 ans, les arrachaient à leurs familles. Le gouvernement ne veut pas reconnaître qu’il y a eu un génocide culturel, mais ce n’est que trop vrai», rapporte ce métis huron.

La cause des vétérans des Forces armées figure également dans les objectifs de Gilbert Leroux, notamment ceux qui sont aux prises avec les effets dévastateurs du stress post traumatique.

Jusqu’à présent, l’ancien journaliste Dominique Trottier et Lynn Beaulieu seraient également sur les rangs lors de l’investiture néo démocrate pour St-Maurice Champlain.

«Je suis peut-être âgé, mais je ne suis pas vieux», a-t-il aussi lancé, indiquant avoir toute l’énergie pour défendre les dossiers régionaux.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des