Golf: les ligues terminent leur saison

Par Gilles Bourassa
Golf: les ligues terminent leur saison

CHRONIQUE. Je voulais faire un petit spécial en laissant les amateurs de golf sur leur appétit et en vous présentant des observations cocasses:

-S’il t’arrive de mal jouer, dis-toi bien que tu peux faire encore pire le lendemain.

-Si tu crois t’améliorer après 60 ans, c’est que tu étais vraiment pourri avant.

-Si tu dois changer le manche de ta puise et si ton bois 3 est usé à la corde, c’est que tu as connu une très mauvaise saison.

-Fais de ton mieux pour conserver ton titre de champion au 19e trou parce que ça pourrait bien être ton seul trophée.

Échos du 19e trou

Jeudi dernier, la ligue amicale Gestion Privée Gi a couronné ses champions. Malgré un froid intense qui n’a pas lâché des 18 trous, plusieurs golfeurs ont assisté à la grande finale. C’est finalement le duo Guy Turcotte/André Gignac qui a défait Jean-Pierre Trudel et Denis Gauvin au dernier trou. Au cours de la soirée, soulignons la générosité de Jean-François Laforme de Gestion Privée Gi qui a fait tirer 10 bons d’achats d’une valeur de 50$ chacun. Diane Legault et son équipe avaient également préparé un excellent souper et comme d’habitude André Boisclair a été à la hauteur de la situation comme maître de cérémonie. Chapeau à André  et son équipe qui ont réussi un tour de force avec cette première ligue du jeudi au Mémorial.

Dans la ligue amicale du regretté Jack St-Onge,  Robert Dupont et Michel Fillion ont remporté la finale devant le duo Alain Drolet/Gilles Boisvert Tr. Une autre belle ligue amicale qui s’est terminée le mardi au club de golf Ste-Flore. Merci à Jean-Pierre St-Louis qui a agi comme publiciste au cours des derniers mois.

Je ne pouvais passer sous silence les résultats de la ligue des Golfous à Grand-Mère avec comme responsable Nancy Normandin. La grande finale a mobilisé 34 personnes alors que deux équipes s’affrontaient: l’équipe de Serge Bouchard, Claudette Garceau, Robert Béique, Yvon Beaulieu, Anne Godbout et Noëlla Gagnon contre l’équipe de Roland Plaisance, Yves Bégin, Lyne Thibeault, David Beaulieu, Danielle Proteau et Lucie Paris. Finalement, la victoire est allée à l’équipe de Serge Bouchard avec 185 points suivie de Roland Plaisance avec 181 points.

Félicitations à David Beaulieu qui a amassé 48 points ainsi qu’à Noëlla Gagnon et Robert Béique avec 40 points chacun. Ce fut une saison extraordinaire avec des gens vraiment formidables. Un gros merci aux filles du resto: France Paquet, Manon Doré ainsi qu’à tout le «staff» qui semaine après semaine était au rendez-vous pour accueillir les golfeurs. Nancy Normandin remercie tous les participants et espère les revoir tous l’an prochain.

Tout le monde connaît le fameux tournoi «Grenouilles» du club de golf Le Laurentides. Pour célébrer ses 50 ans, plus de 122 joueurs ont participé à cette compétition sous une belle température en plus de bénéficier d’un très beau terrain. Chez les dames, la victoire est allée à Loraine Pothier et Danielle Audet avec un pointage de 92. Dans la classe mixte, deux équipes se sont partagé la première position à égalité avec un compte de 76: Thérèse Tremblay/Michel Plante et Renée Fournier/Jacques Lacombe. Alex et Carl Gélinas ont démontré trop de classe pour l’emporter assez facilement avec une ronde de «68» devançant une équipe du Mémorial André Massicotte et Claude Héroux par 4 coups. Je veux souligner le groupe de Gilles Boulé et Jean Bourassa qui a offert une très belle performance malgré 2 vertes recrues de 60 ans, selon leurs dires et qui ont joué 95 pour les 24 trous. Cela m’a aussi permis de revoir Diane Plante et Louise Chaîné deux excellentes juniors des années ’80 et qui continuent de pratiquer ce magnifique sport.

Finalement, qui d’autre que mon ami le capitaine Denis «Toby» Lampron qui m’a fait parvenir ce petit résumé des golfeurs de Grand-Mère qui sont encore très actifs et capables de jouer leur âge: Pierrette Désaulniers 86 ans, le 2 août a joué 84, le 22 août 85; Marcel Lefebvre 76 ans, le 7 juin et 27 août 76; Yvon Aubry 73 ans a joué 71 et 73 en 2 occasion. Que dire maintenant de nos autres séniors: Yves Tremblay champion sénior 55 ans +, Jean-Paul Beaudoin champion super sénior 65 ans +, André Pronovost champion «super super sénior» 75 ans et plus.

Je dois maintenant vous dire qu’étant donné que depuis 1 mois, je n’ai pas remporté une seule victoire devant Gérard Milette, Guy Leblanc, Richard Boisclair, Normand Morin, Réjean Boucher, André Massicotte et beaucoup d’autres, il est temps de remiser mes bâtons en vous souhaitant de revenir en forme au printemps prochain.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des