Hausse de taxes moyenne de 0,77% à Shawinigan

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Hausse de taxes moyenne de 0,77% à Shawinigan
Le trésorier Alain Gravel, le maire Michel Angers, et le directeur général Yves Vincent ont présenté le budget 2021. (Photo : lHebdo Patrick Vaillancourt)

FINANCES. Les attentes étaient grandes pour le budget 2021 de la Ville de Shawinigan en lien avec l’année de pandémie que nous traversons. Le conseil municipal a adopté un budget de 101 312 000$ pour la prochaine année, et le compte de taxes moyen pour une résidence unifamiliale moyenne sera de 2741,90$, soit une hausse de 0,77% comparativement à l’année 2020.

Afin d’aider les municipalités à traverser la crise, chaque municipalité avait déjà reçu une enveloppe Covid. Les Villes étaient libres de gérer cette enveloppe pour les années 2020 et 2021. Avec la somme de 3 M$, Shawinigan a pris la décision d’injecter la totalité du montant en 2020 pour absorber les dépenses et limiter la hausse du compte de taxes.

«On s’est ajusté rapidement à la Covid, exprime le maire Michel Angers. On a fait des mises à pied et un resserrement des dépenses. On avait fixé un prévisionnel avec un déficit de 765 000$. La tendance nationale était qu’il fallait épargner les contribuables. Si on voulait ramener le taux à ce qu’on présente, il fallait prendre la totalité du montant d’argent. On a cet argent cette année pour boucler un budget serré, mais cette somme ne sera pas récurrente. C’est correct de le faire actuellement pour épargner les contribuables. En théorie, une partie de l’argent aurait servi pour notre relance économique. La décision a été unanime là-dessus.»

Parmi les faits saillants, on note la réduction des taxes foncières de 13,51$ ce qui correspond à une diminution de 0,61%. Toutefois avec, notamment, l’ajout d’une partie du secteur Lac-à-la-Tortue au réseau d’égout, la tarification passe à 114,25$ pour une hausse de 18,25$ et le tarif relié au service de la dette pour l’eau potable, suite à la mise aux normes de notre réseau, atteint 51,50$, soit une augmentation de 21$.

«Il faut tenir compte, dans ce budget, de deux dépenses ponctuelles qui expliquent une hausse de 1 M$, ajoute le maire Angers. Il s’agit des frais de confection du nouveau rôle foncier et de la tenue d’élections municipales. Toutefois, nous pouvons remarquer des diminutions de dépenses importantes de 735 239 $ sur les intérêts de notre dette à long terme et de 259 113 $ pour les patinoires et arénas.»

Concernant la hausse des dépenses, une somme de près de 1,5 M$ est prévue pour l’évaluation du nouveau rôle, et 508 110$ pour la tenue des élections municipales.

Pour 2021, le taux de la taxe foncière générale a été diminué, passant de 1,4473$ à 1,4430$. Quant au taux de taxe pour le transport en commun, il descend de 0,0432$ à 0,0429$, alors que le taux moyen de la taxe pour le service de la dette des anciennes municipalités va également connaître une baisse passant de 0,0112$ à 0,0066$.

Le taux de la taxe foncière pour la catégorie des immeubles de 6 à 9 logements est le même que celui pour la catégorie résidentielle. Le taux de la taxe foncière pour chacune des catégories commerciale et industrielle est fixé respectivement à 2,5930$ et à 3,4549$. Le taux de la taxe foncière de la catégorie agricole est fixé au plus bas taux permis par la loi, c’est-à-dire à 0,9632$. Le taux de la taxe foncière pour les terrains vacants desservis par les services municipaux est fixé à 2,8860$.

On note toutefois une augmentation de la tarification d’eau potable de 21$ liée au financement des travaux de mise aux normes de l’eau potable. La tarification des égouts est aussi en hausse de 18,25$, et de 3$ pour la tarification des déchets domestiques. Toutefois, il existe une diminution pour le tarif des matières recyclables suite à un ajustement de la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie.

Les diminutions apportées aux taxes foncières et les ajustements à la tarification portent le compte de taxes moyen pour une résidence unifamiliale moyenne de 146 800$ à 2 741,90$ comparativement à 2 720,91$ en 2020, soit une hausse de 0,77%.

Il faut noter que les résidents des secteurs Grand-Mère, Saint-Georges, Saint-Gérard-des-Laurentides et Saint-Jean-des-Piles ont terminé le paiement de la dette de leur ancienne municipalité.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires