Iditarod: Martin Massicotte contraint à l’abandon

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Iditarod: Martin Massicotte contraint à l’abandon
Pour se préparer pour l'Iditarod, Martin Massicotte a visionné plusieurs reportages afin de connaître les meilleures stratégies adoptées par les mushers expérimentés. (Photo : courtoisie Peter Freeman)

ALASKA. N’ayant plus que neuf chiens à sa disposition, Martin Massicotte s’est résigné à abandonner samedi la course Iditaro alors qu’il était à un peu plus de la moitié des 1600 kilomètres à parcourir.

Le musher de Saint-Tite avait déjà dû laisser derrière lui 5 des quatorze chiens de son attelage. Son temps au moment de l’abandon était de 6 heures et 49 minutes. Sur les 57 participants, déjà six ont dû abandonner dans  ce qui est l’une des courses de traineaux la plus exigeante au monde.

Sur la page Facebook Chenil des Patriotes, sa conjointe Marie-Josée Dulong a écrit dimanche «J’ai reçu un appel cette nuit, heureusement avant mon heure de départ, mais malheureusement Martin a mis fin à sa course. Le peu qu’on a pu se dire, c’est que les équipes roulent très lentement. En plus, il y aura encore plus de neige… Martin semblait serein dans sa décision…»

Il était effectivement prévu que Marie-Josée Dulong aille rejoindre Martin Massicotte en Alaska à mesure que la course progressait vers la fin.

À LIRE AUSSI: Martin Massicotte à la conquête de l’Alaska

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des