Important projet commercial à l’angle de Trudel et de la Montagne

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Important projet commercial à l’angle de Trudel et de la Montagne
Situés à l'angle de la rue Trudel et de l'avenue de la Montagne, ces deux édifices seront bientôt rasés pour faire place à un seul. (Photo : L'Hebdo / Bernard Lepage)

INVESTISSEMENT. Un important projet commercial de près de 3 millions$ verra le jour d’ici le printemps 2021  au coin de la rue Trudel et de l’avenue de la Montagne, à Shawinigan.    

Denis Panori, un promoteur immobilier de Montréal, a acquis ces dernières semaines le bâtiment abritant le Centre de services Garnier de Desjardins ainsi que l’ancienne station-service Esso située juste à côté.

Les deux immeubles seront rasés au cours des prochaines semaines pour faire place à une place d’affaires qui réunira sous le même toit, une station-service, un lave-auto, un dépanneur, une aire de restauration et une pharmacie. Le futur édifice comptera aussi un guichet automatique. La Caisse Desjardins du Centre-de-la-Mauricie évaluerait présentement la pertinence de maintenir un service au comptoir. Actuellement, celui-ci est offert 15 heures, à raison de trois heures par jour en semaine. L’Hebdo a tenté sans succès de parler à un représentant de la caisse pour en savoir plus à ce sujet.

Les démarches pour trouver des locataires sont presque terminées a confirmé Denis Panori à L’Hebdo en entrevue téléphonique. L’homme d’affaires a conclu une entente avec Harnois Énergies qui vendra son essence sous la bannière Esso. Cette entreprise familiale basée à Joliette gère aussi une chaîne de dépanneurs sous la marque Proxi. «Il y aura trois pompes. Nous retirerons dès cet automne les réservoirs de l’ancienne station-service.»

Enfin, les pharmaciens Yves Bordeleau et Julie Houle, qui occupent un petit local sur le Chemin Saint-Gérard sous la bannière Uniprix Santé, sont à finaliser l’entente prévoyant leur déménagement dans le nouveau complexe commercial. «Et je suis présentement en pourparlers avec Tim Horton pour qu’ils viennent s’installer eux aussi», mentionne le promoteur immobilier.

En démolissant les immeubles et en retirant les terre-pleins qui délimitent les deux anciennes places d’affaires, le nouveau terrain sera d’une superficie de plus de 50 000 pieds carrés.

Selon le rôle d’évaluation municipale, le Centre de services Garnier était évalué à 506 500$ (terrain + bâtiment) tandis que l’ancienne station-service de l’avenue de la Montagne était estimée à 426 200$ (terrain + bâtiment). C’est l’agent RE/MAX, Germain Labrosse, qui a géré la transaction.

Le promoteur immobilier dit bien connaître le marché de Shawinigan puisqu’il y compte déjà des immeubles locatifs et commerciaux. «Je crois que ça va être bon pour le secteur. Je compte donner des contrats le plus possible à des entreprises locales. C’est d’ailleurs Renée Tremblay Architecte qui travaille actuellement sur les plans», termine Denis Ponari.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jean Marcouiller
Jean Marcouiller
1 mois

Si c es bien un Tim Horton que vous mettez en place j espère que ça sera pas les propriétaires de l autres succursale car déjà là il n’y a pas de service et il n’y en aura pas plus avec un nouveau local je vous suggère un nouveau propriétaire dans votre Tim Horton
Ceci est mon opinion
Bon succès dans votre nouvelle entreprise

Jacob Boily
Jacob Boily
1 mois
Répondre à  Jean Marcouiller

Le commentaire de M. Marcouiller est très pertinent. J’approuve totalement ce qu’il dit.