Importante baisse d’achalandage pour le transport en commun

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Importante baisse d’achalandage pour le transport en commun
L’autobus hybride de la RTCS. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

TRANSPORT EN COMMUN. De nombreux usagers de la Régie de transport en commun de Shawinigan (RTCS) attendaient avec impatience la nouvelle flotte d’autobus hybride au printemps dernier. Toutefois, avec la venue de la pandémie, le nombre d’usagers au quotidien a chuté de presque 40%.

La coordonnatrice des Autobus Fleur de lys division Shawinigan Guylaine Trempe soutien qu’il n’y a pas eu de répercussions pour les employés à Shawinigan en lien avec la baisse d’achalandage à la RTCS. «Étant donné la situation de la Covid, et qu’il y a moins de monde au Cégep et dans les écoles, l’achalandage est moins présent. On a environ entre 550 et 600 usagers qui prennent l’autobus chaque jour. Avant la pandémie, on pouvait avoir entre 800 et 900 personnes qui utilisent le service chaque jour. Et même pendant le grand confinement au printemps passé, c’était encore plus bas avec 250 utilisateurs par jour. Il s’agissait d’un bien pour un mal parce que les chauffeurs étaient plus craintifs.»

Mme Trempe ajoute même que la nouvelle flotte d’autobus hybrides a pu adoucir les tensions chez les chauffeurs. «C’est comme si nos chauffeurs se retrouvaient avec un nouveau jouet et ça apaisé l’incertitude de la Covid. Mais nos chauffeurs ont toujours travaillé, tout comme notre mécanicien qui n’a pas manqué de travail avec la maintenance à faire sur les autobus.

Problème technique avec l’application MyBus

Une application est maintenant disponible pour les usagers afin de tracer l’autobus sur le circuit et de voir quand elle arrivera aux arrêts d’autobus. Toutefois, l’application fonctionne seulement pour ceux qui font l’achat d’une passe mensuelle via le web, et non pour ceux qui achètent une passe dans des lieux de vente comme les dépanneurs.

Chaque autobus est muni d’une tablette Android, qui permet le traçage. «Quand MyBus a fait une mise à jour, ça fait boguer l’application de nos tablettes Android. On a présentement une tablette en France (où se trouvent les concepteurs de l’application) et les gens sont en train de travailler sur le problème, explique Alain Boucher, coordonnateur à la RTCS. Ça n’empêche pas le fonctionnement, mais la personne qui a acheté son billet au dépanneur, ça ne fonctionne pas lorsqu’il scanne sa carte avec la tablette de l’autobus. C’était difficile de faire faire le travail à distance.»

M. Boucher ajoute que le travail pour définir les nouveaux circuits avance rondement, et que les informations seront rendues au printemps prochain quant à ces nouveaux circuits.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires