Intrusion dans une ligue de balle

Par Les Defis

J’ai pratiqué bien des sports dans ma vie, mais la balle molle ne figure pas parmi la liste de mes activités. Mes quelques parties amicales disputées au terrain au coin de la rue remontaient à plusieurs années. Malgré tout, la ligue de balle intérieure St-Bo La Source du Sport m’a ouvert ses portes il y a quelques jours.

C’est armée de mes souliers de soccer et de ma casquette (accessoire essentiel des joueurs de balle) que je me présente au Centre sportif Alphonse-Desjardins de Trois-Rivières.

Un match de balle intérieur m’attend. De la balle molle en hiver m’intriguait. Il est possible maintenant de jouer été comme hiver grâce à la surface synthétique qu’offre ce centre sportif.

J’étais la carte cachée de l’équipe Le Lounge, qui avait accepté de sacrifier une probable victoire pour m’avoir parmi eux. Le nom carte cachée me fit sourire. En effet, mes techniques de balle molle bien cachée au fond de moi refusaient de sortir. Caché est le terme juste.

Après quelques minutes d’échauffement, la partie commence sur le terrain de soccer synthétique du centre sportif. Un terrain que je connais bien… pour y jouer régulièrement au soccer, mais pas à la balle!

Je pris mon courage à deux mains, ainsi que mon gant… Pour mes premières minutes de jeu, je suis catcher.

La partie se déroule relativement bien. J’ai été également à deux reprises au bâton.

Ma force légendaire m’a permis de toucher la balle à deux fois. Malgré le fait que j’y mette toute ma puissance, la balle n’a franchi que quelques centimètres devant moi. Pas grave. L’important, c’est de la frapper au moins!

Après cette première tentative de frappe de ma part, où la balle a à peine dépassé les quelques brins de gazon devant mes pieds, je file vers le premier but… Où je fût retirée sur le champ, bien entendu!

Voyons, est-ce que vous vous attendiez à ce que je frappe un circuit et fasse gagner mon équipe? Pas tant. Mais du moins, mes coéquipiers ont semblé ravis de ce coup, puisque «j’ai fait avancer les gars», m’a-t-on dit. Tant mieux!

Malgré tous mes efforts, mais surtout grâce à ceux de mes coéquipiers de l’équipe Le Lounge, nous avons dû essuyer une défaite. 7 à 4. Dommage!

La ligue de balle du lundi soir comprend cinq équipes. Les matchs durent une heure, donc il a peu de temps mort afin que tout le monde puisse jouer le plus possible.

J’ai cependant manqué le meilleur de la soirée, m’a-t-on dit. Je n’ai pu prendre une bière après le match! C’est donc dire que mon expérience de balle molle n’est pas complète. Qui sait, peut-être qu’avec un peu de pratique, je deviendrai une championne et que Le Lounge va m’accepter dans ses rangs de façon permanente.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des