Ironman: le corps en éruption

Par superadmin
Ironman: le corps en éruption

CHRONIQUE. Voici une chronique rédigée par l’athlète shawiniganais Steeve Carpentier, quelques jours avant le coup d’envoi du Ironman d’Hawaï. Rappelons que deux représentants shawiniganais seront de la ligne de départ cette année, soit Steeve Carpentier et Sarah Casaubon.

«En 1778, l’explorateur James Cook a mis pied à terre. Il découvrit ce qu’on appelle aujourd’hui l’île d’Hawaii! En plein centre de l’océan pacifique, Big island est la plus grosse de la chaîne des huit surfaces terrestres entourées d’eau (Kauai, Oahu, Molokai, Maui, Lanai et Kahoolawe). On y retrouve les volcans les plus actifs sur la planète. D’ailleurs l’île américaine ne cesse de s’agrandir. L’éruption du volcan Kelauea en est responsable. Des fontaines de lave en jaillissent et forment une coulée qui progresse dans l’océan.

Je me retrouve en ce lieu mythique pour une troisième fois en 4 ans. À peine après avoir mis les pieds sur ce lopin de terre perdu, je ressens la force de dame nature, la force des Dieux d’Hawaii. Ce chaud soleil qui plombe sur ces champs de roche volcanique. La lave durcie qui nous rappelle comment les volcans sont vivants et prêts à cracher. Le vent qui souffle de gauche à droite et qui sans avertissement change de direction. Une humidité assommante qui nous assure une sudation excessive. Certainement les raisons qui ont motivé John Collins, colonel de l’armée américaine, qui en 1978 a décidé d’organiser le premier triathlon Ironman de l’histoire. Il voulait ainsi démontrer qui était le meilleur athlète d’endurance : le nageur, le cycliste ou le marathonien?

Dans moins d’une semaine, le 10 octobre, je serai devant l’océan pour affronter ce parcours mythique (3.8km de natation, 180km de vélo et 42.2km de course à pied). Je suis privilégié de pouvoir accomplir un tel défi. Je vivrai à fond chaque moment de cette journée. Je vais la partager avec les meilleurs athlètes de notre planète. Tous les groupes d’âge y seront représentés. De 18 à 85 ans, hommes et femmes venus de tous les continents auront à surmonter les éléments de la nature. Pour des raisons différentes, les concurrents trouveront la force d’avancer jusqu’à cette ligne d’arrivée!

Mon arme secrète sera mon groupe Devenir Ironman 2015. Après avoir été témoin d’exploits hors du commun cet été, j’en serai énergisé! Nathalie Hamel, Charlotte Caron, Marie-Claude Ayotte, Judy-Ann Parke, Sarah Casaubon, Philippe Ayotte, Martin Quessy, Denis Bouchard, Anthony Léveillé et Denis Isabelle, j’aurai une pensée pour vous tout au long de mon chemin! Merci de m’avoir fait confiance! Vous guider aura été une source d’inspiration incroyable pour moi! J’ai hâte de partager mon périple avec vous!

Le dépassement de soi est un virus extrêmement contagieux depuis trois ans. Jamais nous n’aurions imaginé voir autant d’adeptes dans ces fameux sports de misère. Peu importe le niveau et le potentiel énergétique des gens chacun y trouve son compte. Explorer ses limites physiques et psychologiques devient un mode de vie. Des moments de liberté qui nous aident à relaxer et à évacuer le venin quotidien. Le stress n’aime pas l’activité physique! Un cerveau oxygéné répond mieux à notre style de vie moderne. Le psychique est à son meilleur!

Je me suis souvent questionné à savoir pourquoi je m’imposais cette souffrance décidée. Qu’est-ce qui me pousse année après année à maintenir ce niveau de forme? Qui sont ces gens qui comme moi adoptent ce mode de vie? Suis-je en train d’user mon corps? Comment seront mes vieux jours? Une chose est certaine, je m’y sens à ma place et j’ai beaucoup de plaisir à vivre ma passion. Avec le temps, plusieurs interrogations se sont résolues dans mon for intérieur. Ce que j’aime le plus c’est bouger au quotidien. Vivre ces moments avec des gens positifs et allumés! Affronter mon triathlon comme les imprévus de la vie. Ne jamais abandonner, contrôler ce que je peux et faire face aux moments cruciaux. Je m’offre ce cadeau du dépassement de soi. Le sport m’a apporté beaucoup! Je peux m’endormir en ayant hâte à demain.

 

Merci à ma famille et à mes ami(es)

Steeve Carpentier

Rire rêver réaliser!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des