Isaac Tremblay joint les rangs de la Distillerie du Quai

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
Isaac Tremblay joint les rangs de la Distillerie du Quai
ISAAC TREMBLAY JOINT LES RANGS DE LA DISTILLERIE DU QUAI Membre fondateur de la microbrasserie Le Trou du Diable, Isaac Tremblay tourne définitivement la page en rejoignant les rangs de la Distillerie du Quai à Bécancour où il agira comme responsable du développement des affaires. (Photo : www.amplifie.ca)

AFFAIRES. Isaac Tremblay, connu comme étant l’un des fondateurs de la microbrasserie Le Trou du diable, joint l’équipe de la Distillerie du Quai située à Bécancour. M. Tremblay s’occupera du volet développement des affaires de la distillerie.

Isaac Tremblay avait déjà quitté ses fonctions à la microbrasserie shawiniganaise l’an dernier, « sans tambour ni trompette ». « Mon contrat s’était terminé et on ne s’était pas entendus sur le renouvellement. Je suis parti et j’ai continué à faire des contrats sporadiques et j’ai travaillé beaucoup à des créations de bières, notamment la plupart des bières de la série Carte blanche », précise M. Tremblay.

Alors qu’une occasion se présentait du côté de l’actionnariat de la Distillerie, Isaac Tremblay a sauté sur l’occasion de joindre l’équipe de son ami Jean-François Rheault.

« On avait travaillé sur un projet l’an dernier, notre gin de bière appelé simplement 1980. C’est à ce moment qu’on a constaté nos intérêts et nos valeurs communes. On est fier aujourd’hui de le compter parmi nous et de pouvoir bénéficier de son expertise dans le domaine », se réjouit le directeur de la Distillerie du Quai, Jean-François Rheault.

« J’ai envie de m’impliquer dans les opérations, pas juste d’être actionnaire. Je veux développer des produits et faire bénéficier la Distillerie du Quai de mes contacts et de mon expérience acquise dans les 15 dernières années », souligne M. Tremblay.

D’ailleurs, bien qu’Isaac Tremblay et Jean-François Rheault aient officialisé leur union la semaine dernière, ils avaient déjà commencé à travailler sur leurs projets communs. Un tout nouveau produit élaboré par les nouveaux partenaires devrait d’ailleurs sortir sous peu. Il s’agit d’une eau-de-vie de style norvégien que M. Tremblay a développé avec des amis en Norvège.

« Il y a d’autres projets dans la boite qui vont s’en venir. On veut bouger rapidement et être créatif, et brasser un peu le marché des spiritueux », révèle le nouvel actionnaire.

Je trouve que le milieu des spiritueux est très conservateur présentement et, tout comme Jean-François, je veux y amener un esprit un peu plus rock, tout en gardant le côté classy. Ça prend les deux! Il y a des soirées de gala et des soirées de mush pit! », conclut Isaac Tremblay en riant.

À propos de la Distillerie du Quai

La Distillerie du Quai, établie depuis 2019 à Sainte-Angèle-de-Laval, est née d’une idée de produire un gin élevé en musique. Jean-François Rheault, directeur de l’entreprise, est également distillateur. Le gin de type London Dry, le Supersonic, est distillé au son d’une liste de lecture précise qui joue en boucle lors de sa distillation. Gage de qualité, le Supersonic est double médaillé à l’international; le bronze à San Francisco et l’argent à Londres, en 2019. Le gin Sophia utilise également un processus de distillation lent, tout en douceur, d’une précision sans égal. Ce dernier est médaillé d’or au London Spirits Competition 2021. À l’été 2021, le curaçao bleu, le Humble et le SuperSonic Aronia ont fait leur entrée sur les tablettes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires