Jacques Crête, une histoire de théâtre

Par Boris Chassagne | Initiative de journalisme local
Jacques Crête, une histoire de théâtre
Le livre Jacques Crête Une histoire de théâtre, de Stéphanie Frenet (Photo : courtoisie)

CULTURE. L’enseignante Stéphanie Frenet publie son premier ouvrage et étale au grand jour l’œuvre du dramaturge et metteur en scène Jacques Crête. Son livre Jacques Crête Une histoire de théâtre publié aux Éditions Carte Blanche et préfacé par l’écrivaine québécoise Marie-Claire Blais.

Jacques Crête, né en 1946 dans le petit village de Pointe-du-Lac près de Trois-Rivières en Mauricie est «un véritable monument du théâtre en Mauricie» écrit Stéphanie Fernet. Il a «révolutionné l’art de la mise en scène durant deux décennies à Montréal, où il a tenté des expérimentations audacieuses, et il est revenu créer à Grandes-Piles, Trois-Rivières, Shawinigan…»

Il ne s’agit pas d’une œuvre posthume. Jacques Crête est bien vivant et se raconte au cours des entretiens qu’il a eu avec l’actrice sur une période de plus de dix ans. Le résultat file entre lignes de ce riche ouvrage de 400 pages, où Stéphanie Fernet rapporte cette «histoire fascinante que les gens de la région gagneraient à se réapproprier», estime l’autrice qui signe ce premier livre.

Mme Fernet, diplômée en enseignement de l’art dramatique, en études italiennes et en journalisme a travaillé durant 10 ans avec Jacques Crête.

«Je fais entendre constamment sa voix tout au long du récit, qui n’est pas à proprement parler une biographie, mais une histoire de théâtre, puisque c’est d’abord son parcours artistique et son œuvre que je raconte.»

Crête s’est installé en Mauricie. «Il a dynamisé la vie artistique de tous les lieux qu’il a habités, mettant en espace des événements théâtraux magiques et inédits. C’est une chance, un bonheur que de pouvoir dialoguer avec un metteur en scène vivant qui donne son point de vue, tant sur son vécu que sur ses créations.»

Toutes les citations de Jacques Crête répertoriées dans ce livre — sauf quand la source est expressément mentionnée — sont tirées de rencontres et d’une correspondance avec l’autrice qui ont eu lieu entre 2006 et 2020. Aujourd’hui retiré de l’éclat du monde théâtral, Jacques Crête dit: «mon œuvre artistique est le reflet de mon existence et mon existence est à l’image de mon œuvre. Je suis allé au bout du chemin qui m’était assigné. Rester attentif à ce que l’on est exige une constante attention, car les risques de déviation sont nombreux. Ma quête fut celle d’un jeune homme qui s’est mis en marche pour réussir sa vie sans chercher à réussir une carrière. La création, seule, m’a servi de guide», réaffirme le dramaturge.

L’auteure a dû rompre avec les standards usuels de lancement de livre amputés par la pandémie. «La promotion est un peu ardue, sans possibilité de lancement ni d’événements comme des rencontres d’auteur, c’est un cauchemar de le faire connaître pour une auteur!», dit-elle tout en gardant le sourire.

«L’œuvre de Crête est immense et il serait bien que malgré sa retraite récente, la mémoire de son travail subsiste et soit portée à la connaissance des nouvelles générations», ajoute Stéphanie Fernet.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires