Jacques Lacoursière: décès d’un grand Shawiniganais

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Jacques Lacoursière: décès d’un grand Shawiniganais
Jacques Lacoursière.

HOMMAGE. Le décès de  Jacques Lacoursière mardi  a été suivi d’innombrables hommages de partout au Québec pour saluer la carrière de  l’historien shawiniganais.

Né en 1932, fils de l’imprimeur Ovila Lacoursière, il s’est distingué en racontant l’histoire du Québec d’une façon que nul autre ne l’avait fait avant lui.  Auteur de nombreux ouvrages, Jacques Lacoursière avait fait honneur à sa patrie natale en signant le livre officiel du 100e anniversaire de l’ancienne Ville de Shawinigan en 2001.

Au lancement de «De l’effervescence au renouveau», l’historien autodidacte avait déclaré à L’Hebdo que son intention avec ce livre «n’était pas de faire un ouvrage de référence, mais un livre de chevet. J’offre ici une lecture accessible à tous.» Raconteur hors pair, ce grand Shawiniganais avait comme principale qualité la capacité de synthétiser et de vulgariser une somme d’informations disparates pour la rendre captivante auprès de ses lecteurs et téléspectateurs.

L’Hebdo offre ses plus sincères condoléances aux membres de sa famille qui demeurent encore en Mauricie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires