J’ai mon appart’: en route vers l’étape finale

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
J’ai mon appart’: en route vers l’étape finale
Sur la photo, on aperçoit Marie-Christine Morand, future locataire, Marie-Louise Tardif, Lionel Carman, Michèle Lafontaine et Félix Lapointe, futur locataire, et Michel Angers. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

SHAWINIGAN. «Enfin! Enfin! Enfin! C’est l’annonce officielle de la réalisation de J’ai mon appart’. C’est extraordinaire après trois ans et demi de travail en étant bien entouré et en ayant le soutien de la communauté! Cette journée est tellement importante pour notre conseil d’administration, grâce à notre députée Marie-Louise Tardif, grâce à la Ville de Shawinigan et nos partenaires qui sont avec nous! On peut célébrer avec nos futurs locataires la construction de l’immeuble qui va les accueillir», commente Michèle Lafontaine, présidente du conseil d’administration de J’ai mon appart’.

Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux Lionel Carman, la députée Marie-Louise Tardif, et le maire Michel Angers affichaient un large sourire lors de l’annonce officielle vendredi après-midi.

L’immeuble de 11 logements supervisés est en construction à proximité du Centre communautaire St-Jean-de-Bosco du secteur Grand-Mère, dont les futurs locataires devraient entrer dans leur appart’ à compter du mois de décembre prochain.

Dans ce nouvel immeuble de logements sociaux, 11 appartements seront destinés à des personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA) et le 12e sera habité par la personne-ressource. Ces nouveaux logements permettront d’assurer à chaque locataire un encadrement sécuritaire et adapté à ses besoins dans un environnement stimulant. Ce milieu de vie permettra aux locataires de développer leur autodétermination, leur autonomie et leur estime de soi. L’immeuble est situé dans un quartier sécuritaire à proximité des commerces, des lieux de loisirs et des services de transport en commun.

La Société d’habitation du Québec (SHQ), par l’entremise de son programme AccèsLogis Québec, alloue une subvention de près de 1,3 M$ pour la construction de cet immeuble. Elle garantit également le prêt hypothécaire de plus de 950 000 $ contracté par l’organisme.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux accorde, par l’entremise d’un financement octroyé au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, une somme récurrente maximale de 156 500 $, en fonction des services nécessaires au soutien des locataires, à l’organisme J’ai mon appart’.

Pour sa part, la Ville de Shawinigan offre une contribution de près de 470 000 $ à ce projet, incluant le don du terrain d’une valeur de 115 000 $ et une aide financière de 130 000 $.

«Notre gouvernement est fier d’appuyer concrètement la réalisation de ce projet, qui est cohérent avec les orientations du ministère de la Santé et des Services sociaux. Notre volonté est de soutenir le développement de logements sociaux afin d’offrir aux personnes ayant une déficience ou un trouble du spectre de l’autisme un « chez-soi » bien à elles, tout en leur donnant accès aux soins et services dont elles ont besoin pour développer et maintenir leurs capacités, leur autodétermination ainsi que leur pleine participation sociale. Je continuerai de suivre les prochaines étapes du projet J’ai mon appart’ avec grand intérêt», exprime Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux.

«Je tiens à rendre hommage aux membres du conseil d’administration de J’ai mon Appart’ pour leur travail titanesque. Contre vents et marées, ils ont su retrousser leurs manches pour arriver à bon port. Je suis enchantée de les avoir aidés et accompagnés dans la réalisation de ce projet qui constitue un modèle pour le Québec tout entier», indique Marie-Louise Tardif, députée de Laviolette-Saint-Maurice.

«C’est un projet porteur et dès le début de cette aventure, nous avons accompagné les promoteurs pour les aider à trouver l’emplacement. Notre ville est ouverte à la diversité et accueille très favorablement l’implantation de J’ai mon appart’. Nous désirons souligner le courage et la persévérance des parents et nous leur souhaitons tout le succès qu’ils méritent», soutient Michel Angers, maire de Shawinigan

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Liliane
Liliane
1 mois

Il y a eu une très belle conférence de presse cet aprês-midi sur le sire de la construction à Grand-Mère. Une équipe de personnes fières et heureuses.