J’ai mon appart’ lance une campagne de financement majeure

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
J’ai mon appart’ lance une campagne de financement majeure
Sur la photo, on aperçoit quatre futurs locataires potentiels de l’un des 12 appartements qui seront disponibles: Sabrina Ayotte, Marie-Christine Morand, Félix Lapointe et Alexis Pronovost. (Photo : l'Hebdo Patrick Vaillancourt)

SHAWINIGAN. Si tout se déroule comme prévu, la construction de l’immeuble de 12 logements pour des personnes atteintes d’une déficience intellectuelle ou d’un trouble du spectre de l’autisme (TSA) devrait débuter au printemps 2021, et les futurs locataires devraient mettre le pied dans leur appartement supervisé à compter de l’automne 2021.

Pour se faire, l’organisme à but non lucratif J’ai mon appart’ lance une importante campagne de financement afin d’amasser les 500 000$ restant à la somme de 1,4 M$ nécessaire provenant de la contribution du milieu.

À ce jour, l’organisme a récolté une somme impressionnante de 900 000$ en moins de deux ans.

Pour la campagne de financement, l’organisme désire obtenir plus de 280 000$ provenant de commandites pour les 12 appartements et les aires communes de l’immeuble qui sera construit sur le terrain du centre communautaire St-Jean-de-Bosco qui a été acheté par la Ville de Shawinigan à la Commission scolaire de l’Énergie. L’organisme poursuivra sa sollicitation auprès de donateurs privés et pour la recherche de partenariats. Une activité-bénéfice 5 à 7 aura lieu le 27 mars prochain, dont les futurs locataires Félix Lapointe et Marie-Christine Morand seront les présidents d’honneur. La population pourra aussi acheter une des 500 briques virtuelles au coût de 100$ à compter du mois d’avril prochain qui contribuera à la campagne de financement. Puis, lors du grand McDon qui se déroulera le 6 mai prochain, les restaurants McDonald’s du grand Shawinigan remettront les profits pour la réalisation du projet.

Lors de la conférence de presse qui s’est tenue mardi, c’est le futur locataire Alexis Pronovost qui a dévoilé la maquette de l’immeuble conçue par la firme d’architecte Jacques et Gervais de Shawinigan. «Wow! C’est donc bien beau! On dirait des condos, s’est exprimé Alexis. La seule raison que j’ai hâte d’avoir cet appartement, c’est pour les besoins que j’ai avec ma déficience intellectuelle légère. J’ai participé à tous les projets de J’ai mon appart’ depuis deux ans, et c’est grâce aux parents que le projet peut avancer.»

Parmi les nombreux partenaires, on retrouve notamment la Ville de Shawinigan, qui avec l’achat du terrain et du centre communautaire à la Commission scolaire, le crédit de taxes pour 10 ans, et un don de 130 000$ au projet via le Fonds de développement du logement social, contribue pour un montant total de 475 000$.

«La Ville de Shawinigan est derrière ce projet depuis le premier jour, exprime le maire Michel Angers. C’est un beau projet de mobilisation d’une communauté. Ces jeunes adultes auront aussi besoin d’autonomie et de s’intégrer. On peut penser à un éventuel plateau de travail dans le centre communautaire où ces gens pourront s’y intégrer et de faire en sorte que ces jeunes adultes redonnent au suivant, tout comme le fait la communauté pour eux.»

Le professeur et chercheur du Département de psychoéducation de l’UQTR, Martin Caouette, a aussi annoncé l’implication de l’établissement d’éducation au projet en documentant le projet, de voir les retombées positives et la façon de mettre en place un tel projet pour d’autres communautés.

Immeuble j’ai mon appart
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des