Jan Drozg joue les héros en tirs de barrage

Jan Drozg joue les héros en tirs de barrage

LHJMQ. Les Mooseheads d’Halifax (6e/17-8-4) ont une jeune formation qui ne laisse pas paraître que Nico Hischier a quitté pour se joindre au Devils du New Jersey (LNH). Les 3806 spectateurs présents ont eu droit à un bon spectacle et beaucoup d’intensité. Il aura fallu la séance de fusillade pour faire un vainqueur et c’est Jan Drozg qui a procuré la victoire aux locaux 3 à 2.

C’était soir de repos pour le gardien #1 des Mooseheads Blade Mann-Dixon (12-2-0). Son remplaçant, Alexis Gravel, a dû se signaler dès les premiers instants de la rencontre alors qu’Antoine Demers s’est amené seul devant lui. Il a fermé les jambières au bon moment.

Ce même Gravel fut le seul à céder au premier vingt. Alors que les Cats bénéficiaient d’une supériorité numérique, Simon Benoit a laissé partir un boulet de canon qui s’est frayé un chemin jusque dans la partie supérieure. Jan Drozg et Samuel Blier obtenaient les aides.

Quelques instants plus tard, Jason Horvath a été victime d’une violente mise en échec de la part de Connor Moynihan, qui a été éjecté du match pour son geste. Les locaux ont été incapables de profiter de cet avantage numérique de 5 minutes.

À la 7e minute de jeu en deuxième période, Jérémy Martin s’est amené à toute vitesse dans la zone des visiteurs. Il a laissé partir un bon tir à la hauteur du cercle des mises au jeu pour battre Gravel et du même coup doubler l’avance des Cats.

Il s’agissait du premier but en carrière de Martin dans la LHJMQ.

Le vent tourne à mi-chemin

Les Cats se sont ensuite faits prendre dans leur territoire alors qu’ils évoluaient à 5 contre 4. Otto Somppi et Filip Zadina se sont amenés à 2 contre 1. Somppi a remis le disque au #11 qui a décoché un boulet sur réception, ne laissant aucune chance au gardien Mikhail Denisov, alors en plein déplacement.

Quelques instants, c’était autour de Jocktan Chainey de tirer vers le filet du gardien russe. Arnaud Durandeau a ensuite bondi sur le retour de lancer pour ramener les deux équipes à la case départ.

Avec moins 8 minutes à écouler dans la rencontre, Vasily Glotov croyait bien pouvoir redonner l’avance aux siens. Gravel s’est cependant étiré de tout son long pour réaliser l’arrêt de la soirée.

Denisov a réalisé un superbe arrêt du gant en toute fin de période de prolongation face à Somppi. C’est finalement Jan Drozg qui est venu trancher le débat en tirs de barrage.

«Ça fait du bien! Nous avons joué un bon match et cette fois, le résultat est sur notre bord. On affrontait une très bonne équipe et les gars ont compétitionné de A à Z. On s’est donné comme défi de jouer un 4 de 7 avec les sept matchs qui nous restaient avant Noël. On avait perdu les deux premières games et on a rebondi ce soir», commente Daniel Renaud, entraîneur-chef des Cataractes.

Et à propos de Denisov, première étoile du match avec 35 arrêts? «On sait qu’il peut être très solide et si c’est l’élément qui peut relancer sa saison, tant mieux. Il a eu une séquence plus difficile, et ça se joue dans le mental. On sait que le gardien étoile de l’an dernier n’a pas perdu tous ses repères.»

«C’est un feeling incroyable, vraiment! Je capotais», ajoute Jérémy Martin. «Le gardien adverse n’était pas toujours prêt ce soir et j’ai vu l’ouverture. Je ne pense pas qu’il s’y attendait. Je suis content! Nous avons une équipe très travaillante et ce soir, elle n’a pas arrêté de travailler.»

«On se doit de leur lever notre chapeau! C’était 2 à 0 et nous sommes revenus à 2 à 2. Nous avons bien joué, mais pas assez pour l’emporter. Les Cataractes méritent les deux points», explique Jim Midgley, pilote visiteur.

«Denisov était incroyable l’an dernier contre nous, et ce fut le cas encore ce soir», conclut-il.

Tommy Cardinal, David Vaysberg, Renat Dadadzhanov et Mathieu Samson n’étaient pas de la formation ce soir.

L’attaque à cinq des locaux n’a trouvé le filet qu’à une reprise en six occasions.

Shawinigan disputera ses trois prochains matchs sur la route, soit à Chicoutimi (8 déc.), Baie-Comeau (9 déc.) et Victoriaville (15 déc.). La prochaine rencontre à domicile, et la dernière avant Noël, aura lieu le 16 décembre face à Chicoutimi.

Photo (s) – Jonathan Cossette – Hebdo Journal