«Je n’ai jamais vu ça de ma carrière» -Claude Vaugeois

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
«Je n’ai jamais vu ça de ma carrière» -Claude Vaugeois
Les travaux au secteur Lac-à-la-Tortue. (Photo : (Photo l'Hebdo Patrick Vaillancourt))

LAC-À-LA-TORTUE. L’ex-président de l’Association pour la protection du lac à la Tortue et qui a milité pour les travaux d’assainissement des eaux et des égouts, et ingénieur à la retraite Claude Vaugeois y est allé d’une intervention remarquée lors de la séance du conseil municipal de Shawinigan concernant les fameux dépassements de coûts de 7 M$ qui portent maintenant la facture de ce projet à 52 M$.

M. Vaugeois qui réside désormais au secteur de St-Jean-des-Piles s’interroge sur plusieurs points, lui qui a pris le temps d’analyser les différentes raisons pour ce dépassement de coûts faramineux comprenant plus de 1000 directives de changements pour ce projet.

«Ayant milité pour ce projet, je me suis senti interpellé lorsque j’ai lu les explications des dépassements de coûts dans les médias, exprime Claude Vaugeois d’entrée de jeu. J’étais ingénieur dans le domaine municipal pour l’assainissement des eaux, alors c’est un domaine que je connais bien.»

Concernant les imprévus de chantier de l’ordre de 3,1 M$, M. Vaugeois se questionnait sur les différences entre la réalité et les anciens plans municipaux. «Dans mon temps, quand j’avais un mandat, je faisais un relevé complet du site des travaux que j’avais à faire, et j’étais responsable si je passais à côté de quelque chose que je n’avais pas vu. Je ne me fiais pas sur les anciens plans de la ville.»

«Vous avez raison, a rétorqué le maire Michel Angers. Est-ce que ç’a mal été planifié? On le verra après les travaux.»

«Moi non plus», de répondre le maire.

«De voir 1000 directives de changements pour un projet, je n’ai jamais vu ça de ma carrière», lance M. Vaugeois.

Concernant la hausse de 2,5 M$ des demandes du ministère de l’Environnement, M. Vaugeois ne comprend pas qu’il y ait eu plusieurs demandes additionnelles du ministère, une fois les travaux commencés. «Le ministère a demandé des ajouts une fois les plans et devis réalisés et les travaux commencés? C’est vraiment un projet exceptionnel!»

Les travaux d’asphaltage en juin

Lors de la période de questions en compagnie des médias, le maire Michel Angers a tenu à préciser que les travaux d’asphaltage du secteur commenceront à compter du mois de juin prochain, puisque les usines de fabrication d’asphalte ouvrent le 24 mai. «Nous commencerons par les rues perpendiculaires, et non pas sur le chemin qui contourne le lac question de ne pas briser l’asphalte avec le va-et-vient des camions», indique M. Angers.

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
ericAndré Cantin Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
André Cantin
Invité
André Cantin

bonjour M. Vaugoiesse message s’adresse a vous vous voulez savoir pour quoi le dépassement des couts venez me voir t je vais vous montrez avec preuve a l’appuie vous allez voir et vous allez comprendre j’ai des photos qui le démontre

eric
Invité
eric

Lors d’un appel d’offre un dépôt en garantie est exigible par la ville ce dépôt devrait être de plusieurs millions en cas de non respect des engagements. Est-ce que la ville détient un dépôt en garantie ?