Jean-Christophe, l’exemple de persévérance de l’école de la Source

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Jean-Christophe, l’exemple de persévérance de l’école de la Source
Jean-Christophe Paquet est entouré de la directrice de l’école de la Source, Jacinthe Filion, de l’enseignant Stéphane Thibeault, et des élèves du deuxième cycle de l’école. (Photo : (Photo l'Hebdo Patrick Vaillancourt))

PERSÉVÉRANCE. Âgé de 15 ans, le Shawiniganais Jean-Christophe Paquet continue de se battre depuis deux ans contre un cancer très rare, un carcinome nano-sinusien. Ayant fait son primaire à l’école de la Source du secteur Shawinigan-Sud, Jean-Christophe a aussi joué au football deux ans, et a donné de son temps comme entraîneur. Il a été honoré jeudi dernier alors que son chandail #11 a été retiré.

Les élèves de 4e, 5e, et 6e année se sont réunis dans le gymnase pour l’occasion, et on pu entendre le message de persévérance et de détermination de Jean-Christophe.

Après des premiers traitements alors qu’il avait 13 ans et était en rémission, la maladie est revenue 10 mois plus tard à 14 ans.

C’est en 5e année qu’il a commencé le football. Mais c’est réellement en 6e année que ce sport est devenu une passion. Jean-Christophe a poursuivi dans le programme football de l’école secondaire des Chutes, en plus de s’impliquer à son école primaire comme entraîneur.

«Je trouve ça cool de voir mon chandail #11 retiré. J’étais le meilleur de mon équipe. J’étais sur la ligne défensive et je mettais toujours beaucoup de pression. Le sport m’a apporté beaucoup de confiance en moi, de persévérance et de détermination. Ça m’apporte de la motivation pour guérir du cancer. J’ai eu un parcours difficile, mais je fonce dans le tas, je suis un guerrier même si j’ai des peurs», explique le combattant.

Il considère son combat comme un terrain de football. Il doit avancer et traverser le terrain. «Parfois on avance, parfois on recule, mais mon objectif est d’aller marquer un touché», a lancé Jean-Christophe comme message aux élèves qui l’écoutaient avec attention.

Lorsque questionné par l’Hebdo sur l’état de son cancer, le guerrier affirme qu’il est toujours en traitement. «Je suis en attente d’un miracle pour un nouveau traitement de l’immunothérapie. Je me sens bien et j’espère que le nouveau traitement pourra fonctionner.»

C’est le professeur d’éducation physique Stéphane Thibeault qui a pensé à cette initiative alors que le mois de février est relié à la persévérance scolaire. «Jean-Christophe est l’exemple de persévérance parfait. Lorsque les élèves iront moins bien, ils pourront regarder le gilet de Jean-Christophe dans le gymnase et s’encourager.»

Des entraîneurs de football, des enseignants de l’école secondaire des Chutes, ainsi que la mère de Jean-Christophe étaient sur place pour assister à l’événement.

Jean-Christophe Paquet entouré de ses entraîneurs de football.
Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Gyslaine Muir Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Gyslaine Muir
Invité
Gyslaine Muir

Continue de te battre, tu vas gagner !