Jean et sa bande

Par superadmin
Jean et sa bande

CHRONIQUE. Toujours à la recherche d’aventures, Jean ne manque pas d’imagination. Il a une façon de voir la vie qui ne le limite en rien. Tôt couché, tôt levé, il a un plan pour bien meubler son temps avec sa bande de copains. Aujourd’hui, ils sont prêts à vivre une nouvelle péripétie et comme d’habitude, ça va se passer à l’extérieur!

Parmi les destinations préférées des aventuriers, nous retrouvons le parc de la Mauricie, les Monts Chic Choc en Gaspésie, le MT Katahdin (Maine), le MT Lafayette (NH) et le MT Washington (NH). Les rivières et les lacs font aussi partie de leur terrain de jeu. Ces accros de la nature se déplacent à la marche, en raquettes, en ski ou encore à la natation, rien ne peut les arrêter.

Mais où trouvent-ils tout ce temps pour pratiquer leurs passions à travers les responsabilités de leur vie? Et bien la réponse est simple, ce sont des retraités. Et oui, je vous parle d’une bande de ptits vieux, des old timer! On peut dire qu’ils en ont encore sous le capot ces septuagénaires. La jeunesse est en eux, pas question de se bercer.

Il y a 50 ans, Jean Crête a rencontré Jocelyne. Ils se sont mariés et ont eu de magnifiques enfants, Julie, Philippe et Francis. Travaillant à titre de comptable pour le moulin à papier de Grand-Mère, notre homme s’est assuré de bien vieillir. Son secret? Bouger, aimer et aider. Le négatif ne colle pas à lui, il vit pleinement. Son réseau social est formé de gens qui lui ressemblent. Les personnes qui le côtoient peuvent affirmer qu’il est un homme d’exception.

Un proche aidant

M. Crête trouve son équilibre de vie à travers l’aide qu’il apporte à ses proches. Il est un homme d’honneur et de cœur. Et oui, vous êtes toujours en train de lire une chronique sportive! Aider des gens qui souffrent au quotidien, c’est du sport! Sa femme Jocelyne doit composer avec la terrible maladie de la fibromyalgie. Le fait d’avoir un super mari ne lui enlève pas ses douleurs mais lui permet de savourer chaque instant de sa vie tout en se sentant aimée.

Notre chevalier est aussi le meilleur ami de mon père Jacques. Je ne pourrai jamais assez le remercier pour l’Amour inconditionnel qu’il donne à mon géniteur. Mon père a vécu plusieurs dépressions profondes dans sa vie. Avec le plus grand respect et sans le juger, Jean l’épaule d’une main de maitre. Il le sort et fait ses commissions. Je l’ai même surpris en train de lui faire la barbe. Ce n’est pas rien!

Jean, pour l’ensemble de ton œuvre et pour l’homme que tu es, je te place sur la plus haute marche du podium. Un modèle pour nous tous dans plusieurs sphères de la vie. Un jour, si tu es d’accord, j’aimerais faire partie de ta bande! Merci mille fois! 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des