Jordan Tourigny, choix de premier tour chez les Cataractes

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Jordan Tourigny, choix de premier tour chez les Cataractes
Au cours d'une saison normale, le défenseur aurait cumulé une quarantaine de parties d'expérience au niveau Midget AAA. Pandémie oblige, l'espoir de premier plan, tout comme ses coéquipiers, n'aura finalement pas pu disputer sa première partie avec les Estacades. (Photo : (Photo courtoisie))

HOCKEY. Le défenseur des Estacades de Trois-Rivières, Jordan Tourigny, a été réclamé par les Cataractes de Shawinigan avec le neuvième choix au total du repêchage 2021 de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Le jeune homme de 16 ans était répertorié au 19e rang au total par la Centrale de recrutement de la LHJMQ.

Tout comme son frère Miguël Tourigny, de l’Armada de Blainville-Boisbriand, Jordan évolue à la ligne bleue.

« Toutes les équipes m’avaient contacté, que ce soit par Zoom ou par questionnaire, et certaines me disaient que j’allais sortir dans ces environs-là. De mon côté, je m’attendais plus à voir mon nom à la fin de la première ronde puisque j’étais classé 19e, quand même », lance-t-il.

« On s’était fait une soirée avec mes amis et ma famille et on regardait le repêchage en direct sur Internet. Quand on a vu les Cataractes, personne ne parlait. Mon nom est sorti et tout le monde s’est mis à crier et à sauter. C’est certain que j’étais content! Ça ne m’aurait pas dérangé de jouer n’importe où, mais là, on s’entend que c’est le meilleur des mondes d’être repêché tout près de ma ville natale. »

Le Victoriavillois est doté d’un certain flair offensif, lui qui a cumulé 23 points en 30 matchs et 13 points en 23 matchs lors de ses deux dernières saisons Bantam AAA.

« Je me décrirais comme Charlie McAvoy, des Bruins de Boston, confie-t-il. Je suis un défenseur à caractère offensif qui a une bonne première passe et une bonne vision du jeu, mais aussi intelligent sur 200 pieds. »

Au cours d’une saison normale, le défenseur aurait cumulé une quarantaine de parties d’expérience au niveau Midget AAA. Pandémie oblige, l’espoir de premier plan, tout comme ses coéquipiers, n’aura finalement pas pu disputer sa première partie avec les Estacades.

« C’est sûr que c’est décevant, surtout que j’avais vu mon frère jouer pour les Estacades et c’était comme un rêve pour moi aussi de pouvoir jouer Midget AAA. On n’a pas pu jouer de match et c’est dommage, mais on a pu pratiquer et c’était quand même plaisant comme année avec les gars. »

Le jeune arrière est présentement en vacances, mais pas pour longtemps. Il ira rejoindre son frère à Gatineau où un entraîneur privé les attend dans le but de les préparer pour la saison à venir.

« C’est sûr que mon but est de jouer au plus haut niveau possible, alors je vais arriver prêt au camp des Cataractes et essayer de me tailler une place », conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires