Kean-Carman prise 2: le combat d’une carrière

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Kean-Carman prise 2: le combat d’une carrière
L’animosité était présente entre les poids lourds Simon Kean et Dillon Carman lors de la conférence de presse. (Photo : (Photo l'Hebdo Patrick Vaillancourt))

BOXE. Ayant subi sa première défaite en carrière chez les professionnels contre Dillon Carman (14-4, 13 K.-O.) en octobre dernier, le Grizzly Simon Kean (16-1, 15 K,-O) prend cette revanche très à cœur. Le deuxième duel entre les deux poids lourds se déroulera le 15 juin au Centre Gervais Auto de Shawinigan. L’issue du combat sera déterminante pour la suite de la carrière des pugilistes.

Une conférence de presse entre les deux boxeurs était présentée mercredi à Espace Shawinigan conjointement par Eye of the Tiger management (EOTTM) et les Cataractes de Shawinigan. La veille à Montréal, lors d’un premier face-à-face, Carman avait souligné à Kean qu’il n’était pas ici pour le chèque ni pour l’honneur, mais pour mettre un terme à la carrière du Trifluvien, ce que le Grizzly n’a pas du tout apprécié.

«De dire qu’il n’est pas ici pour gagner ou pour l’argent, mais pour stopper ma carrière, c’est quoi ce call-là? Fuck off! C’est moi qui vais arrêter la sienne. Je suis motivé. J’ai perdu le dernier combat à cause de l’aspect psychologique, ce n’était pas moi.»

Avant le duel contre Adam Braidwood, Kean avait déclaré que c’était une affaire personnelle et qu’il était à son meilleur lorsque c’est le cas. «Ce combat ne peut pas être plus personnel. Il m’a battu et ma carrière est en jeu. Je m’en vais là pour le massacrer, pas juste pour gagner, mais pour l’écraser. Je veux le détruire, que ça soit au premier round ou au 12e round», ajoute Simon Kean.

Qu’adviendra-t-il pour le Grizzly advenant une défaite? Et Carman avec une défaite? «Je retournerais faire des toitures! Si lui a une défaite, je ne sais pas ce qu’il fait. Il doit être sur le bien-être», tranche le Trifluvien. «Je pense que j’ai eu de bonnes performances à Shawi, j’ai un bon état d’esprit quand je monte dans le ring. Je suis à l’aise dans ma cour ici.»

«La première fois, Kean pensait que je venais pour le chèque de paye. Je me suis entraîné fort, mais je vais m’entraîner encore plus dur pour ce combat. Je vais le mettre K.-O. encore une fois, mais cette fois, dans sa cour, a lancé Dillon Carman en entrevue. Je n’aime pas son attitude. Il est arrogant et il pense qu’il est plus gros et plus fort qu’il ne l’est réellement. C’est une farce! Si les gens me huent le 15 juin, c’est parfait parce que je fonctionne encore mieux sous la pression. Je crois que EOTTM a perdu espoir avec leur Golden boy. Quand je vais le mettre K.-O. une deuxième fois, ça sera la fin pour lui. La défaite n’est pas à mon esprit. La dernière chose qu’ils (EOTTM) peuvent faire, c’est de m’allumer, mais ils l’ont fait aujourd’hui et je vais m’entraîner encore plus fort. Je veux qu’il soit à son meilleur pour battre le meilleur Simon Kean.»

La sous-carte

Le grand manitou d’Eye of the Tiger Management, Camil Estephan, a dévoilé une partie de la sous-carte du 15 juin. Ce sera notamment le premier combat d’Adam Braidwood depuis sa défaite cinglante contre Kean à Shawinigan l’an dernier.

Neuf combats seront alors présentés, en plus d’un volet amateur qui est le souhait du président des cataractes Roger Lavergne.

«Ce sera un combat personnel pour l’honneur des deux boxeurs, estime M. Estephan. Simon et David Lemieux sont présentement les deux plus grands vendeurs au Québec pour la boxe. Simon doit gagner ce combat. Personnellement, je voulais que le combat revanche se produise à Shawinigan. C’est un niveau de motivation supérieur pour Simon.»

De son côté, le président des Cataractes, Roger Lavergne, croit que la vente de billets tournera dans la moyenne des deux premiers galas, soit environ 4000 personnes. Le tailgate sera de retour, «avec quelques surprises».

Il est possible de se procurer des billets pour le gala du 15 juin sur le réseau Ovation au www.ovation.qc.ca ou à la billetterie du centre Gervais Auto.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des